La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias

Lancement officiel du DAB+ en Wallonie et à Bruxelles

Rédigé par le Mardi 5 Novembre 2019 à 06:31 | modifié le Mardi 5 Novembre 2019 à 09:42



Le secteur des radios belges francophones, réseaux privés et RTBF au grand complet, s’est retrouvé hier matin au Conseil supérieur de l’audiovisuel pour une conférence de presse du lancement officiel en Fédération Wallonie Bruxelles du DAB+, la nouvelle technologie de diffusion numérique de la radio.


De droite à gauche : Eric Adelbrecht (Maximum Fm et Must FM), Gregory Finn (FUN Radio), Philippe Deraymaeker (FUN Radio), Maria-Eva Jauregui (Antipode), Marc Vossen (Chérie FM, Nostalgie, Nostalgie+ et NRJ), Natacha Delvallée (Sud Radio et Sud Radio Belgique), Jacques Galloy (1RCF), Emmanuel Mestdag (Bel RTL), Xavier Huberland (RTBF : Classic 21, Jam, La1ère, Musiq’3, Pure, Tarmac, VivaCité, Viva+ et RTBF Mix en Flandre), Stéphane Gilbert (Radio Contact) et Francis Goffin (maRadio.be).
De droite à gauche : Eric Adelbrecht (Maximum Fm et Must FM), Gregory Finn (FUN Radio), Philippe Deraymaeker (FUN Radio), Maria-Eva Jauregui (Antipode), Marc Vossen (Chérie FM, Nostalgie, Nostalgie+ et NRJ), Natacha Delvallée (Sud Radio et Sud Radio Belgique), Jacques Galloy (1RCF), Emmanuel Mestdag (Bel RTL), Xavier Huberland (RTBF : Classic 21, Jam, La1ère, Musiq’3, Pure, Tarmac, VivaCité, Viva+ et RTBF Mix en Flandre), Stéphane Gilbert (Radio Contact) et Francis Goffin (maRadio.be).


C’est une date historique par rapport à laquelle il y aura un avant et un après : ce 4 novembre 2019, le monde de la radio a commencé sa bascule numérique, avec le passage progressif de la FM analogique au DAB+ numérique. En effet, après la période de tests DAB+ entamés en novembre 2018 par la RTBF avec plusieurs réseaux privés, après les autorisations DAB+ délivrées par le CSA aux radios privées en juillet dernier, et après l’autorisation délivrée par le même CSA à la RTBF en tant qu’Opérateur de réseau DAB+ de ses propres radios et des réseaux privés (à la suite des accords signés entre les réseaux privés et la RTBF pour lui confier leur diffusion en DAB+), on peut dire maintenant que le DAB+ est officiellement lancé en Fédération Wallonie Bruxelles.


"Le passage à la radio numérique est historique pour la Wallonie et Bruxelles. C’est tout d’abord, pour l’ensemble des auditeurs, une meilleure qualité de son et de réception, plus de radios, une offre multimédia enrichie et la continuité d’une offre radio gratuite bien que numérique. C’est aussi, pour la première fois, une égalité de couverture entre radios" a souligné Karim Ibourki, président du CSA,
Eric Adelbrecht, en tant que Président de maRadio.be, a fait une introduction au cours de laquelle il a notamment rappelé les objectifs de maRadio.be de promouvoir la radio numérique et a également insisté sur le caractère historique de ce lancement pour tout le secteur radio.

Deux minutes pour convaincre

Jean Vanbraekel du département des Technologies de la RTBF a annoncé, en tant qu’opérateur de réseau DAB+, une couverture de 98% de la population en mobile (75% en indoor), globalement déjà meilleure qu’en FM, réalisée grâce à la mise en service des 24 premiers sites d’émission des MUX 1 et 2 dont elle a la charge des opérations de diffusion. Enfin dix patrons et managers de radios, représentant ensemble une offre de 23 chaines déjà disponibles en DAB+, se sont ensuite relayés pour exprimer chacun en 2 minutes les intérêts qu’ils voient pour leurs station sur le DAB+.

Deux multiplex pour 25 radios

Au total, avec les deux radios de la BRF, ce ne sont pas moins de 25 radios qui sont déjà disponibles en DAB+ depuis ce 4 novembre sur les deux premiers multiplex francophones (MUX 1 et MUX 2) opérés par la RTBF, dont 10 radios uniquement disponibles en DAB+. Si l’on tient compte de l’augmentation de la couverture et du confort d’écoute, cela correspond en moyenne à un doublement de l’offre radio pour les auditeurs sur la plupart du territoire, en qualité numérique.


Une campagne multimédia de lancement

Francis Goffin, Administrateur-délégué a fait le point sur l’intérêt du DAB+ pour le média radio, la situation de l’audience radio en Belgique, toujours largement dominée par la FM (81% du volume de l’audience), sur l’ambition de convertir cette audience analogique en numérique DAB+ et sur la situation de la compatibilité DAB+ des nouveaux récepteurs et des voitures (qui devraient passer à 100% de compatibilité DAB+ à partir de 2021 grâce à une directive européenne à transposer en droit belge).
Nicolas Bresou, Project Manger de maRadio.be a expliqué tous les aspects de la campagne multimédia de lancement soutenue par un impressionnant plan média de spots en télévision, en radio et en digital, pour une valeur de plus de 1 200 000 euros (du 04/11 au 22/12/19) cordonnée par maRadio.be, grâce aux apports en espaces publicitaires des 15 réseaux FM participants à ce lancement promotionnel et de RTL Belgium et de la RTBF avec leurs 6 chaines de télévision diffusant les spots, ainsi que de RTBF Auvio et RTL Play.

Mobilisation des animateurs de toutes les radios

Les spots vidéo et audio ont été réalisés dans un enthousiasme collectif sans précédent, par un échantillon de 10 animateurs des réseaux publics et privés, qui ont mis pour le coup leur concurrence au vestiaire au profit du moment historique du lancement de la nouvelle technologie commune DAB+.
Une vidéo explicative du DAB+ a également été présentée (vidéos à retrouver sur dabplus.be/fr), ainsi qu’un folder explicatif qui est distribué à 17.000 exemplaires dans les magasins qui sont visités et animés depuis aujourd’hui par des ambassadeurs DAB+, afin que les vendeurs et leurs clients soient le mieux informés sur cette nouvelle technologie radio.
 

Les "headline" et "baseline" retenus pour les campagnes de promotion du DAB+ en Belgique
Les "headline" et "baseline" retenus pour les campagnes de promotion du DAB+ en Belgique


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).