La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


La RTS fait évoluer son offre dans les prochaines années

Rédigé par le Mardi 8 Juin 2021 à 06:45 | modifié le Mardi 8 Juin 2021 à 06:45



La RTS annonce une série de mesures sur trois ans (2022-2024) qui permettront de réaliser les objectifs d’économies annoncées par la SSR l’automne dernier. Elle annonce également des évolutions importantes de grille TV et de son offre digitale. Ces mesures vont permettre d'élargir le public touché par la RTS sur ses différents vecteurs. Le Conseil de direction s’engage à limiter au maximum les licenciements en privilégiant les départs à la retraite.



Les annonces du jour s’inscrivent dans la continuité de ce qui a été annoncé en octobre dernier en matière d’économies et de transformation. En raison de la baisse constante des recettes commerciales (publicité et sponsoring), la RTS doit économiser 15 millions d’ici 2024 et plus ou moins 5 millions de plus en 2025, si la situation ne se stabilise pas. La redevance étant plafonnée, ces pertes ne peuvent pas être compensées. Le Conseil de direction inscrit ces évolutions dans une stratégie qui vise à toucher une plus large audience et réinvestira donc dans de nouveaux rendez-vous. Pour y parvenir, plusieurs axes ont été présentés à l’ensemble du personnel aujourd’hui et seront affinés avec lui d'ici la fin de l'année.
 

L’entreprise va revoir profondément la grille de La Première. Pour les journaux d’information, le but est de cibler l’effort sur les week-ends, en supprimant notamment le journal du 22h30 les samedis et dimanches. Espace 2 va poursuivre son évolution vers une chaîne de musique classique et faire un travail important de mutualisation de sa production musicale au niveau national afin de baisser ses coûts dans ce domaine et de mieux faire rayonner la riche production musicale suisse romande.
"Cette transformation, que la RTS a initiée depuis quelques années, est indispensable pour répondre à l’évolution de la consommation des médias et aux besoins du public. Avec cette politique, la RTS s’engage à limiter au maximum les licenciements en privilégiant les départs à la retraite tout en continuant à s’adapter au contexte médiatique en plein bouleversement" explique un communiqué.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 14:25 Nouvelle édition des Prix RFI – Radio Cultura

Jeudi 23 Septembre 2021 - 15:15 Le "NRJ Music Tour" revient en Belgique