La Lettre Pro de la Radio & des Médias



FIP : l'humain au coeur de la programmation musicale

Rédigé par le Vendredi 7 Septembre 2018 à 08:00 | modifié le Vendredi 7 Septembre 2018 à 08:00



Alchimistes, orfèvres, passionnés, exigeants... Les sept programmateurs sont garants de l’esprit Fip. Leur dénominateur commun ? Raconter une histoire en mêlant toutes les musiques... "Le tout, sans algorithme" souligne fièrement la chaîne de Radio France.



Quelques chiffres pour montrer la place que tient la musique sur FIP. La chaîne de Radio France indique qu'elle est la première radio musicale avec 93.3 de musique programmée par jour. Elle est aussi la première radio prescriptrice avec 81.8% de titres exclusifs. Elle est également très éclectique : 12 770 artistes et 36 776 titres diffusés chaque année ce qui la place comme la première radio de soutien aux labels indépendants. Être programmateur à FIP, c'est "l’art d’assembler et de superposer des pierres de différentes tailles en équilibre. L’ensemble devient harmonie et eurythmie : l’oeuvre semble magique alors qu’elle est pensée et structurée" explique Jean-Yves l'un des 7 programmateurs. Pour son collègue Patrick, il faut "considérer l’auditeur comme un ami à qui l’on a envie de faire découvrir des nouveautés musicales. Un programme FIP, c’est une "oeuvre d’art" qui utilise la matière sonore et son pouvoir émotionnel pour fixer l’attention de l’auditeur et le retenir".
 

De l'alchimie sans magie

Il est faut donc "garder à l’esprit que FIP est une radio pas comme les autres. Nous ne sommes peut-être pas les meilleurs, mais nous sommes les seuls" souligne pour sa part Armand. René, quant à lui, parle d'un "un travail d’alchimiste sans potion magique. Curiosité, ouverture d’esprit, patience et bonne connaissance musicale sont les clés pour offrir aux auditeurs une programmation innovante, originale et diversifiée". Pour Alexandre, être programmateur sur FIP c'est "avoir le privilège au quotidien de savoir enchaîner avec générosité, raffinement et réflexion toutes les plus belles musiques au service de nos auditeurs" et "n’être jamais là où l’on nous attend, surprendre toujours, découvrir et faire découvrir les musiques qui nous rendent dingues" pour Luc, l'un des 7 programmateurs de FIP.

Et plus de musique à écouter

Les webradios FIP proposer 168 heures de musique programmée par semaine afin d’offrir une expérience d’écoute unique à ses auditeurs. "À FIP, qu’il s’agisse de l’antenne ou des webradios, les programmes musicaux sont créés à la main, et toujours sans algorithme" explique la radio. Dès cette rentrée, fipradio.fr devient fip.fr, une nouvelle adresse qui prépare cette évolution : le principal média numérique de Fip offrira prochainement une expérience utilisateur personnalisée et enrichie de nouvelles fonctionnalités. Enfin, une version anglophone de l’application mobile de Fip est désormais disponible sur Apple Store et Google Play. S’appuyant sur une audience internationale déjà notable, Fip vise à proposer l’ensemble de son offre à tous les amateurs de musique, quelle que soit leur nationalité


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Septembre 2018 - 09:30 Le pôle radio du groupe M6 en forte progression