La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Europe 1 coupe son émetteur Grandes Ondes

Rédigé par le Mardi 31 Décembre 2019 à 08:50 | modifié le Mercredi 1 Janvier 2020 à 15:59



Fin d'une époque débuté en... 1955. Dans un contexte de numérisation, et aussi d'économies, le bateau amiral de Lagardère éteindra ce soir, à minuit, son émetteur Grandes Ondes. Explications avec Anne Fauconnier, Secrétaire Générale des radios du groupe Lagardère, Europe 1, RFM et Virgin Radio.


LLPR - Où se situe l’émetteur Grandes Ondes d’Europe 1 et quelle est son histoire ?
AF -
L’ émetteur se situe dans la Sarre, à quelques kilomètres de la frontière française sur les communes de Wallerfangen et Überherrn. La diffusion Grandes Ondes a démarré en 1955 a la naissance d’Europe 1.

LLPR - Pourquoi faire le choix d’éteindre cet émetteur ce 31 décembre à minuit ?
AF -
La diffusion Grandes Ondes n’est pas une diffusion d’avenir et le choix d’éteindre cet émetteur correspond à la volonté d’Europe 1 de se moderniser et de capitaliser sur les autres modes de diffusion FM, internet, 4G, enceintes connectées, et dans les prochains mois en DAB+. D’autres radios comme la radio sarroise et Radio France ont aussi fait le choix de ne plus être diffusées en Grandes Ondes.
 
LLPR - Est-il possible de chiffrer l’audience générée par cet émetteur ?
AF -
Les chiffres fournis par Médiamétrie sont issus du déclaratif et montrent une tendance constante à la baisse depuis 15 ans. Notre souhait est de réorienter les auditeurs Grandes Ondes vers des moyens d’écoute plus modernes. L’application mobile et internet peuvent être des possibilités d’écoute fiable et nous avons un bon réseau en couverture FM dont la liste des fréquences est à retrouver sur europe1.fr.
 
LLPR - Enceintes connectées, streaming, FM, DAB+… Vers quels supports allez-vous maintenant diriger vos efforts ?
AF -
Notre stratégie est de développer tous les moyens de diffusion futurs. Enfin, les auditeurs qui souhaitent contacter Europe 1 sur ces sujets peuvent le faire via europe1.fr.



Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

116.Posté par Giuseppe S le 20/01/2020 10:41
En tous cas, suis bien content de finalement ne plus écouter la Libre Antenne et les horribles «euh... euh» du pseudo-psychologue.

Après, Europe 1 vous dira que les charrettes ont laissé place aux voitures thermiques, lesquelles feront place aux électriques, avant de laisser les centrales nucléaires exploser pour cause de surchauffe...

Au moins, on aura la paix définitive avec cette Huamanité avide et bien égoïste.

115.Posté par collin eric le 20/01/2020 10:09
Je trouve cela inadmissible, dans le batiment les ouvriers ont la plupart du temps des postes GO, tant pis pour l'audimat d'europe 1, RTL doit se régaler

114.Posté par Mania Kozyreff le 18/01/2020 18:50
Comme déjà dit il y a quelques jours Europe1 devient une radio locale

113.Posté par Martin le 17/01/2020 18:43


Les proprietaires de voitures anciennes regrettent beaucoup la coupure des GO. Remettez l'emetteur en
route !

112.Posté par Martin le 17/01/2020 18:36
Les proprietaires de voitures anciennes regrettent beaucoup la coupure des GO. Remettez l'emetteur en
route !

111.Posté par Waringuez Patricia le 16/01/2020 18:39
J'habite dans une zone blanche donc pas de bande FM Je n'ai donc plus aucun moyen d'avoir mes émissions préférées à la radio comme beaucoup je suis donc obligée d'écouter RTL décidemment vous ne faites rien pour garder vos auditeurs!!!!!!

110.Posté par Michel GUILLAUME le 16/01/2020 13:55
Bonjour et adieu
Le problème de la radio de demain c est qu' ON est aujourd hui
Sincères condoléances
M G

109.Posté par Deshayes Francis le 14/01/2020 16:39
Bientôt la fin, vous avez commencé par perdre L Ruquier, J Pradel puis par virer F Ferrand (heureusement on le retrouve sur R Classique) et C Dublanche
plus qu'à vous séparer de C Ney et O Duhamel et vous pourrez fermer...
Plus de grandes ondes.... et vous vous appelez encore Europe !!!!!
sans commentaire...

108.Posté par Mania Kozyreff le 14/01/2020 12:47
Pourrait-on espérer que Europe1 tienne compte de toutes ces réactions?

107.Posté par Marc Cornely le 14/01/2020 10:00
Bonjour, pour ce deuxieme commentaire, je partage pleinement celui d'Agnes Fabian (106).

106.Posté par Agnès Fabian le 14/01/2020 09:31
Hello,
Auditrice belge, je suis, comme beaucoup de personnes TRES déçue de ne plus capter Europe1. J'en ai assez que sous prétexte de modernisation, on nous oblige à changer notre mode de fonctionnement, on nous l'impose.
On doit se séparer de son simple portable et le remplacer par un IPhone (application bancaire, certaines administrations, etc …) Et maintenant la radio !!! Me voici privée d'émissions intéressantes, distrayantes et d'un certain niveau et toujours accessible à tous. Je me passerai sans aucun doute de RTL et me rabattrai sur les programmes belges !!! Tout ceci est bien dommage

105.Posté par Joelle le 14/01/2020 08:33
C'est nul !!!
Vous vous fichez de vos auditeurs
Vous allez complètement sombrer

104.Posté par DEVEAUX le 12/01/2020 18:25
Pour répondre à un commentaire, RTL n'est plus la première station de France; ensuite, à ceux qui parlent de l'intelligence de cette station qui garde les GO... oui... mais je ne leur donne pas deux ans pour faire de même. Ce n'est pas une question d'intelligence.

103.Posté par Jp Droumaguet le 12/01/2020 18:12
Quand on pense a tou t le potentiel de l'AM et comme il est inexploite en France... J'ecoutais deja peu Europe 1, il y a 15 ans c'etait ma station no1 mais j'ai migre vers RTL... Desormais je n'ai plus le choix, RTL 24h sur 24 partout en France, partout en Europe ! FRANCE inter que nous payons nous a abandonne, maintenant seul RTL,RMC et bien sur la BBC nous accompagne partout. Comptez un auditeur de moinsdans vos dividendes, et profitez en car pour Europe 1 n'oubliez pas d'eteindre la lumiere quand ca fermera.

102.Posté par WDG le 12/01/2020 15:53
Je ne dis pas merci à Europe1.
Je suis un fidèle auditeur des GO depuis les années '50 tout en étant localisé à Bruxelles.
La suppression de l'émetteur du Felsberg me prive de tout contact :
-plus de 183 kHz;
-pas d'émission en FM au delà du territoire français;
-même votre site Internet (via IE10) annonce : "impossible d'établir une connexion sécurisée".
Je sais que Europe1 est en déclin depuis 1995, dommage pour vous...
Dorénavant, j'écouterai RTL.
Incompétents, vous avez dit incompétents...





101.Posté par Rémy Friess le 11/01/2020 14:16
Réponse à Dol Dom :

Le "Digital AM Broadcasting", également appelé "IBOC" (In-Band-On-Channel) est un procédé utilisé exclusivement aux États-Unis. Il permet de diffuser sur une fréquence donnée un programme AM conventionnel et 2 programmes numériques. Depuis un mois environ les radios ont le droit de supprimer la partie analogique, ce qui leur permet de diffuser 5 programmes numériques au lieu de deux.
Pour l'instant aucune radio n'a, à ma connaissance, utilisé cette possibilité.
Un procédé similaire existe pour la FM. Aux USA on le nomme "HD Radio".
Il n'a jamais été question d'utiliser le système américain dans aucun pays d'Europe, où l'on a testé le procédé DRM (Digitale Radio Mondiale). Ces tests n'ont jamais été concluants et les stations qui se sont lancées ont vite abandonné, d'autant plus que les rares récepteurs sur le marché sont hors de prix.
En Europe on privilégie l'excellent système DAB+ sur la bande 3 laissée vacante par la télévision au moment de la fin de l'analogique.
Mais en France nous avons des années de retard dans sa mise en place. Il existe bien quelques multiplex locaux ou régionaux – d'ailleurs très mal installés et peu performants – mais c'est tout.
Les deux réseaux nationaux vont commencer à être installés cette année quand tout un tas de problèmes administratifs seront réglés. Mais on peut s'attendre à ne voir que les grandes villes desservies dans les premiers temps, puis les grands axes routiers. Les habitants de la campagne attendront.
Le parisianisme ambiant fait qu'au CSA on ne se préoccupe pas des bouseux que nous sommes.
Europe1 sera sur un de ces réseaux, mais il m'étonnerait que la couverture soit nationale avant 8 à 10 ans.

100.Posté par Jean-Claude de Saint-Omer le 11/01/2020 13:58
Bonjour,
De temps en temps vous vous glorifiez d'avoir l'un des meilleurs taux d'écoute. Je pense qu'avec l'interruption de votre émetteur grandes ondes il va y avoir du changement.
En ce qui me concerne je me vois contraint, après de très nombreuses années, de vous quitter car la réception sur 94.2 est lamentable dans mon secteur.
Sincères condoléances pour tous les auditeurs perdus.

99.Posté par Giorgio R. le 11/01/2020 01:08
Bonjour,
je suis très déçu de ne plus recevoir Europe 1 en Suisse (Zürich) sur les grandes ondes avec mes vieux poste radio des années 60, tout ça pour la société de consommation et le fric...déjà que la station perd des auditeurs alors un de moins et bonjour RTL que je continue a recevoir en grandes ondes..Adieu Europe 1.

98.Posté par Giorgio R. le 11/01/2020 01:06
Bonjour,
je suis très déçu de ne plus recevoir Europe 1 en Suisse (Zürich) sur les grandes ondes avec mes vieux poste radio des années 60, tout ça pour la société de consommation et le fric...déjà que la station perd des auditeurs alors un de moins et bonjour RTL que je continue a recevoir en grandes ondes..Adieu Europe 1.

97.Posté par JEF le 11/01/2020 00:59
L'empire Lagardère en déconfiture , EUROPE 1 bientôt à vendre ?

1 2 3 4 5 » ... 6
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Janvier 2020 - 09:17 Salon Radio Jour 2 : le programme