La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Edito

En ce début d’année 2022, la radio a donc repris du poil de la bête. Mais ne nous emballons pas trop vite… Elle reste difficilement au-dessus des 40 millions d’auditeurs quotidiens. Précisément, sur la vague de novembre à décembre 2021, la radio a été écoutée par 40 843 000 auditeurs. C’est, légèrement, mieux qu’il y a un an. La radio a gagné quelque 429 000 auditeurs en un an et seulement une petite poignée par rapport à la vague de rentrée : 178 000. 
Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, il ne faut pas oublier cette récente actualité… En juillet dernier, la radio française avait connu un trou d’air historique et terminé sa saison dans le fossé, en passant sous la barre psychologique des 40 millions d’auditeurs, après une décennie de baisse modérée mais continue…
 
Que faut-il en déduire ? Que les gagnants d’aujourd’hui ne sont pas forcément ceux de demain. C’est ce qui fait tout le charme de la radio. L’audience est un élément souvent versatile, parfois instable et généralement capricieux. À l’image des auditeurs… Il faut garder à l’esprit qu’elle évolue également au rythme des évènements qui font ou défont une société. La longue crise sanitaire, ayant considérablement réduit la mobilité, en est la preuve.
L’audience, c’est le cœur du moteur de la radio. Car, quelle que soit la radio pour laquelle on travaille, de la plus petite à la plus grande, ici ou ailleurs, on fait toujours de la radio pour être écouté par un maximum d’auditeurs.
 
L’audience, c’est aussi la courroie de transmission de ce nouveau numéro de La Lettre Pro de la Radio. Un numéro augmenté à l’occasion de la Radio&Podcast Week dont le thème fil rouge s’articule autour de… l’audience. Durant une semaine, une cinquantaine de professionnels vont partager leurs expériences. Nul doute qu’ils nous diront que l’audience évolue. Jamais, depuis l’arrivée du transistor dans les foyers et de l’autoradio dans les voitures, l’audience n’avait été soumise à autant d’évolutions qu’aujourd’hui.
 
Bonne année 2022.

 

Brulhatour


Entre promesses et désillusions


Lundi 12 Avril 2021



On aurait pu s’attendre à une embellie sanitaire avec l’arrivée du printemps. Il n’en est rien. Pour les plus optimistes, la délivrance devrait intervenir au début du mois de mai prochain à l’issue de ce 3e confinement. Pour les "enfermistes", pas avant la fin de cette année. Il n’est d’ailleurs pas nécessaire de préciser que nous ne retrouverons pas une vie identique à celle d’avant avant mars 2020. Il faudra probablement prendre son mal en patience.
 
Dans la radio, cette saison est identique à la précédente. Au point mort. L’événementiel est à l’arrêt. Les auditeurs ont droit à quelques délocalisations au compte-goutte, une ou deux timides initiatives fleurissent, çà et là… Mais rien n’à voir avec ce que nous avions vécu dans un passé pas si lointain.  Seule la 126 000 vient contrarier la monotonie ambiante. On ne voit plus personne, seulement les très proches. Nous avons pu maintenir (en distanciel) l’étape du RadioTour à Montpellier. Celle de Rennes, le 3 juin (également en distanciel) est toujours dans les tuyaux.
 
Pour autant, cette année 2021 est placée sous le signe des 100 ans de la radio et des 40 ans de la FM. La Fête de la radio, à laquelle nous prenons une part importante - cela ne vous surprendra pas - est annoncée pour la fin du joli mois de mai. Son succès dépendra de votre implication et de votre engouement à mettre en lumière celle qui nous réunit et qui fait montre d’une vraie résistance depuis plus d’un an. Et on se met à rêver que, d’ici là, la situation sanitaire se sera améliorée. Que vous pourrez enfin accueillir les auditeurs dans vos studios. Partager avec eux votre amour de la radio. Cela serait bien plus qu’une preuve d’amour...
Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Avril 2021 - 12:36 Emeric Berco : "La radio m’a libéré !" €

Lundi 12 Avril 2021 - 12:35 Jordanne FM poursuit son rebond €