La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

À la page à la plage

Vous avez entre les mains le 113e numéro de La Lettre Pro de la Radio. Et pour ce dernier numéro de la saison 2018-2019, nous restons sur la côte atlantique. Après Bordeaux, en juin dernier, la deuxième étape du RadioTour s’arrête ce 4 juillet à Nantes. Entre ce territoire et la radio, du sommet de la Tour de Bretagne ou les doigts de pied en éventail sur une des nombreuses plages de Loire-Atlantique, c’est une belle histoire d’amour. On vous le prouvera, durant toute une journée, consacrée à la radio de Nantes et de sa région, avec les acteurs de de la radio de Loire-Atlantique et d’au-delà. Juillet marque la fin de la saison. Une saison radiophonique qui s’est déroulée à la vitesse de l’éclair. Que retenir ? Probablement la descente aux enfers d’Europe 1. La station a dépassé le cercle des limbes. Espérons qu’elle atteigne vite le purgatoire pour retrouver le chemin du paradis. On saura le 18 juillet si France Inter préserve son statut de première radio de France ou si RTL a du répondant. C’est à cette date que l’on fera le bilan des 10 mois écoulés. Un bilan toujours non négociable. Le mercato ? Eh bien, le moins que l’on puisse dire, c’est que, hormis le jeu de chaises musicales pour deux ou trois personnalités, la radio ne se risque plus aux grandes manœuvres. C’est plus que jamais le temps de la stabilité. Mais dans cette guerre de la part d’audience, la radio poursuit sa métamorphose. Dans les coulisses, jamais de toute son histoire elle n'avait connu de tels changements. Cette saison l’a encore démontré. Paradoxalement, à l’antenne, la stabilité, encore elle, reste une valeur sûre et rares sont ceux qui osent changer ou tout simplement bousculer les codes. C’est compréhensible, mais c’est dommage.
Bel été et bonnes vacances.

Brulhatour
 


Des chiffres et encore des chiffres


Mardi 2 Avril 2019



Ce mois d’avril marque le retour de la 126 000 Radio. Médiamétrie dévoilera les 18 et 25 avril deux nouveaux bulletins de notes. Et il y a fort à parier que les jeux sont déjà faits. Durant ce dernier tiers de la saison, et même si les radios auront tout intérêt à jeter leurs dernières forces dans la bataille, on connaît les vainqueurs : RTL, France Inter, NRJ, franceinfo et RMC. Pas facile de chambouler un classement dont les fondations sont solides et les racines profondes. Finalement, le classement de la 126 000 Radio, c’est un peu comme le maillot jaune porté par un même coureur durant tout le Tour de France. L’ennui prend vite le dessus. On trouvera, peut-être, notre pitance dans les Médialocales.

Pas de place pour l’ennui dans ce 110e numéro de La Lettre Pro de la Radio. Vous allez parcourir les pages comme on enfilerait des perles à un collier. C’est Alain Liberty, vrai professionnel et vrai passionné, qui fait la une de ce numéro d’avril. Celui qui a imposé Radio Scoop à Lyon, et, plus largement sur un désormais plus large territoire, a rejoint le Groupe 1981 et a pris les rênes du SIRTI qui tient justement ces jours-ci son assemblée générale. Le Syndicat des radios indépendantes a engagé un sondage sur l’attachement des Français à la radio. Nous publions en exclusivité les résultats.

Des chiffres encore. Selon, le BUMP 2019 (Baromètre Unifié du Marché Publicitaire) la radio stabilise ses recettes avec une baisse de 0,2% pour un total de 701 M€. Des résultats honorables grâce notamment aux bonnes performances de la publicité nationale. Pour autant, la baisse de 3,7% du marché local en Île-de-France doit pousser les professionnels à rester vigilants.
Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 4 Juillet 2019 - 17:01 À la page à la plage

Mardi 4 Juin 2019 - 07:00 Bordeaux, nous voici !