La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

       





Covid-19 : un changement des habitudes de consommation des podcasts

Rédigé par le Vendredi 10 Avril 2020 à 08:35 | modifié le Lundi 20 Juillet 2020 à 15:46



Acast publie un état des lieux enregistré à travers le monde sur les changements d’habitude de consommation des podcasts pendant la période de confinement liée à l’épidémie du Coronavirus. Le spécialiste du podcast a vu une croissance de ses audiences, pendant les deux derniers week-ends de mars, avec une hausse globale de 8.4%.



Certains thèmes sont plus populaires que d’autres. Les podcasts hébergés par Acast faisant référence à "Corona" ou "Covid" dans le titre, ont enregistré un pic de plus de 1.3 million d'écoutes en une seule journée. Au total depuis le 22 janvier 2020, début du Coronavirus en Chine, il y a eu plus de 2 300 nouveaux épisodes faisant référence à ces deux thèmes avec plus de 39.5 millions de téléchargements. Certaines catégories semblent plus populaires que d’autres. En Europe, dans le contexte actuel, la consommation de sujets liés à la bonne humeur est en tête des sélections populaires. La catégorie "Comédie" a ainsi connu une augmentation de 21.5%.  Sur la même période, la catégorie "Science" représente la deuxième hausse la plus importante avec 14.5 d’augmentation manifestant un besoin des auditeurs de rechercher un point de vue plus scientifique sur la situation.


Une augmentation de nouveaux podcasts créés de 49%

En étudiant ses chiffres, Acast a remarqué que la crise du Coronavirus ne ralentissait pas la créativité. La société a ainsi noté un essor d’utilisation de sa plateforme "Acast Open", conçue pour aider les podcasteurs à créer un podcast gratuit, avec une augmentation de nouveaux podcasts créés de 49% par rapport au mois précédent. En comparant avec les chiffres du mois de janvier dernier, plus de 71% de ces podcasteurs, soit près des trois quarts, sont devenus des clients payants à part entière de Acast.
Les nouvelles habitudes de consommation et le changement de mode de vie créent également de nouvelles opportunités pour les annonceurs. Acast a ainsi constaté une évolution positive et un investissement accru de la part de ces derniers dans bon nombre de catégories différentes. Les dépenses publicitaires pour les produits éducatifs, tels que la promotion des applications d'apprentissage des langues, ont augmenté de +159 % en mars, suivi de très peu par les catégories Jeux d'argent (+158 %) et Banque et Finance (+150 %).

Des périodes d'écoute prolongées tout au long de la journée

Finalement, la plateforme a fait le constat d’un changement dans la façon dont les utilisateurs consommaient les podcasts. Alors que des pics de consommation étaient logiquement observés le matin et le soir, car rythmés par les journées de travail à l’extérieur du domicile. Avec le confinement, la plateforme constate des périodes d'écoute prolongées tout au long de la journée. La façon dont les auditeurs consomment les podcasts change également avec davantage de personnes écoutant leurs émissions sur des appareils domestiques. Le nombre d'écoutes via les appareils "Alexa" a augmenté de 26% en mars par rapport à février, les appareils Chromecast ont augmenté de 35% sur la même période.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Mai 2021 - 07:50 Le POD. prend des accents québécois