La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Covid-19 : des signes encourageants pour le marché publicitaire de la radio

Rédigé par le Mercredi 15 Avril 2020 à 11:14 | modifié le Mercredi 15 Avril 2020 à 21:32



Selon la deuxième vague du baromètre Covid-19 de Kantar, le marché publicitaire de la radio continue d'être fortement impacté par la crise sanitaire et les mesures de confinement. Mais la diminution du nombre d'annonceurs tend à ralentir et la pression publicitaire repart à la hausse. Les radios d'Ile de France et musicales souffrent le plus.


Forte chute du nombre d'annonceurs mais le ralentissement est moins fort.
Forte chute du nombre d'annonceurs mais le ralentissement est moins fort.

Une lueur au bout du tunnel ? Après avoir été laminé par la crise sanitaire, le média radio ralentit sa chute, selon les données de Kantar qui mesure, semaines après semaines, les impacts du Covid-19. "La radio semble renverser la vapeur avec un ralentissement de la baisse de son portefeuille et une reprise de la pression publicitaire" a souligné Zaïa Lamari, data analyst Kantar au cours d'un webinar ce mercredi matin. "Les radios d'Ile-de-France déjà en baisse avant la crise sont les plus touchées ainsi que les musicales". Néanmoins, le nombre d'annonceurs sur le média reste historiquement bas à 153, en baisse de 62% entre le 30 mars et 5 avril par rapport à la semaine du 24 février au 1er mars, et une chute de 50 % de la durée publicitaire. Le ralentissement est moins fort sur les deux dernières semaines, avec une baisse de 14%. 
 



Les services, l'alimentation et l'édition portent les investissements

Le média semble bénéficier d'un rebond des recettes brutes, avec une hausse de 19% sur la semaine 14 (30 mars - 5 avril) par rapport à la semaine précédente. L'indicateur reste en forte baisse de 26% depuis le début de la crise et des premières mesures de confinement. Sur cette même semaine 14, les durées et nombre de spots ont repris des couleurs en hausse de 13% et 9% respectivement. 
Dans le détail, certains secteurs ont maintenu voire augmenté leurs investissements sur le média. Dans les services, les messages de prévention du secteur public liés au Covid-19 ont porté le marché, ainsi que les campagnes de recrutement de l'APEC et de l'Armée de Terre. Dans l'alimentation, Label Rouge a été fortement présent ainsi que France Agri Mer et Leader Price. Enfin, l'édition a augmenté ses prises de parole, notamment le secteur des livres audio et particulièrement la plateforme Audible d'Amazon.



Rappel des chiffres de la vague précédente.
Rappel des chiffres de la vague précédente.


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio et responsable du magazine Le POD., premier guide du... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >