La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Au féminin pluriel !

Les conditions printanières de ces derniers jours et l’arrivée de l’été le 21 juin prochain annoncent indirectement la fin de la saison. Il n’est pas trop tôt pour en dessiner les contours. Nous avons vécu une saison mi-figue mi-raisin, marquée à ses débuts par une crise sanitaire qui n’a pas dit encore son dernier mot. Pour autant, la radio dans son ensemble, tirée vers le haut par le secteur de l’audio digital, poursuit ses avancées. L’audience des podcasts s’envole, le DAB+ franchira un nouveau palier le 15 juillet et la récente Fête de la radio, malgré un contexte toujours très particulier, montre que l’industrie va de l’avant. À ce propos, il est fort probable que cet évènement festif s’inscrive désormais dans la durée. On ne peut que l’espérer.

À l’occasion de cette Fête de la radio, les Éditions HF publient un collector de 96 pages sur les grandes et les petites histoires de la radio française. Son succès a été immédiat. Il est d’ailleurs accessible gratuitement en téléchargement. Par ailleurs, ce mois de juin est également marqué par la publication du 6e numéro du magazine Le POD. : 76 pages, avec notamment Iris Mittenaere (Miss Univers 2017 et animatrice sur Chérie FM) et Hapsatou Sy qui évoquent aussi leurs liens avec les podcasts. À la une de RedTech, la nouvelle directrice de radio de l’UER, Edita Kudláčová, nous aide aussi à mieux comprendre les mesures que les radiodiffuseurs doivent prendre pour rester pertinents face à la transformation numérique et à l'évolution des habitudes de consommation.

Terminons par ce nouveau numéro de La Lettre Pro de la Radio avec, à la une, Tiffany Bonvoisin qui anime la matinale de M Radio aux côtés de Vincent Cerutti. L’animatrice de 36 ans, qui s’est fait une place dans le milieu très sélect des mornings, attaquera en septembre sa septième saison. Bref, une actualité incontestablement au féminin pluriel !
 

Brulhatour


Coup de tonnerre


Lundi 10 Mai 2021



Le printemps marque le retour progressif des orages. Le premier coup de tonnerre s'est fait entendre le 15 avril dernier, lors la publication de la 3e et avant-dernière 126 000 Radio de la saison. Et quel coup de tonnerre ! On apprenait ce matin-là que la radio avait perdu 2 145 000 auditeurs en seulement un an. L'annonce a provoqué bien plus que des étincelles. Et l'arrestation d'un suspect : la Covid-19. Il est vrai que la crise sanitaire ne facilite pas la tâche des professionnels puisqu'elle modifie les comportements d'écoute et donc, impacte la mobilité des auditeurs. Pour autant, les causes de cet orage sont apparues il y a déjà longtemps.

La tendance baissière de l'audience de la radio en France ne date pas de mars 2020, même si ce processus s'est accéléré à cause du contexte sanitaire. Cette tendance baissière s'impose dès l'année 2012. Depuis, elle ne s'est jamais inversée. L'audience cumulée de la radio est passée de 82,1% en 2012 à 73,2% en 2021. Près de dix points perdus en près de dix ans.

La radio a besoin de temps long pour s'installer comme pour dévisser. Une décennie suffit amplement pour voir se dessiner des courbes et cette nouvelle période qui s'ouvre devant nous. Celle du morcellement et du tassement des audiences. Pour autant, la radio reste un média puissant grâce à ses 40 121 000 auditeurs quotidiens. Mais gageons que cet orage n'est pas encore terminé et qu'il nous réserve un autre coup de tonnerre : passer en dessous des 40 millions d'auditeurs quotidiens. Plus qu'un symbole, ce ne serait pas une bonne nouvelle, l'année où la radio fête ses 100 ans et les 40 ans de la FM.

J'ai bien ma petite idée sur les raisons de ce gros grain. La démocratisation du haut débit et la 4G, disponibles désormais dans la campagne la plus reculée, qui sont d'abord des adversaires redoutables de la radio. Ils le resteront encore longtemps. Car vraisemblablement, cette situation du "Je t'aime… moi non plus" n'en est qu'à ses débuts.
 
Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Mai 2021 - 11:14 100 ans, ça se fête ! €