La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

       





Contact FM : "nous faisons de la radio, pas de la télé !"

Rédigé par le Lundi 12 Avril 2021 à 07:35 | modifié le Lundi 12 Avril 2021 à 07:35



Contact FM, première radio indépendante au Nord de Paris (propriété du groupe Rossel) continue de revendiquer son savoir-faire radio, même si sa matinale est retransmise en télé sur WEO chaque matin de la semaine. Pour Contact, FM, la télé n’est qu’un outil de communication supplémentaire très utile en période de confinement. Les audiences ne cessent de progresser avec plus de 344 000 auditeurs quotidiens (chiffres Médiamétrie).


Nicolas Pavageau, patron des radios du groupe Rossel.
Nicolas Pavageau, patron des radios du groupe Rossel.

LLPR - Quel premier bilan vous tirez de Contact en télé ? 
NP
- Le "Réveil du #Grand Nord", la matinale de Contact FM est diffusée sur WEO du lundi au vendredi de 06h à 09h30.  En période de crise, nous avons un véritable intérêt à diffuser Contact en TV, car les auditeurs ont changé leurs habitudes (beaucoup se lèvent plus tard, sont en télétravail...), on capte donc une audience qu'on aurait perdue si nous n'avions pas eu ce multi-canal. À noter que le programme réalise de très bonnes audiences sur la chaîne.


LLPR - Donc, la radio à la télé, ça démultiplie l’audience ? 
NP
- Oui, c'est un levier d'image important en cette période. L'image est bien sur positive pour la radio, cela renforce la présence de la marque. Nous faisons de la radio filmée, pas de la télé, nous conservons notre ADN. Au quotidien on ne s'adapte pas au format TV, c’est lui qui s’adapte à nous, sauf, quand nous avons une émission spéciale (comme par exemple de l'émission spéciale avec Kendji).
 
LLPR - La radio sans l'image, ce n'est plus possible ?
NP
- L'image crée de l'affect avec les auditeurs. Elle permet de faire le lien. La radio avec l'image est utile lorsque nous avons une émission de contenu ou avec des invités. En revanche, selon moi, elle n'a aucune valeur ajoutée, lorsqu'il s'agit d'une émission de flux. Pour renforcer la marque, nous sommes obligés d’être présents sur plusieurs supports, dont la télévision.

LLPR - Pour les annonceurs, la radio filmée, c'est plus vendeur ? Quels sont les objectifs pour la régie ? 
NP
- La radio filmée, c’est plus attrayant mais pas forcément plus vendeur pour les annonceurs. Elle permet de moderniser la marque.
En revanche, Contact FM Publicité continue sa diversification en lançant "Contact Studio", un pôle dédié à la production audiovisuelle et aux publireportages.

LLPR - 40 ans de libération de la FM cette année, la télé en plus. C'est la révolution ou l'évolution permanente ? 
NP
- ​Contact FM fêtera ses 40 ans en 2022 ! C'est une évolution permanente depuis 40 ans, on est dans l'air du multi-canal avec l'audio, la vidéo et le digital.

LLPR - Et le DAB+ ? Quelles sont vos attentes ? 
NP
- Ce modèle est en pleine accélération. Malgré cela il n'y a pas de modèle économique et nous restons prudents sur cette technologie qui risque de mettre en péril un certain nombre de radios en cette période de crise avec des coûts parfois supérieurs à la FM.

LLPR - La mobilisation de radio Contact liée au confinement ? Discours mis en œuvre ? Accompagnement. ?
NP
- L'antenne reste bien entendu mobilisée pour accompagner et informer au mieux nos auditeurs. Mais, dans cette période anxiogène, il nous semble important de rester une radio positive, d'être une bouffée d'oxygène pour les auditeurs. À travers nos émissions et surtout de notre programmation, nous essayons de sortir de cette ambiance pesante. 

Bon à savoir...

Sur l'antenne de Contact FM, les confinements ont été à l'origine de la création de nouvelles émissions toujours à l'antenne comme "Greg vous donne la parole" (commerces, entreprises ou association sui sont ouvertes pendant le confinement peuvent en informer les auditeurs, tous les jours entre 12h et 13h) ou encore "Station Services" (tous les jours dès 16h, Quentin met en relation les auditeurs avec la personne qui a la solution à leur problème).
Pour les audiences, Contact FM attire  344 800 auditeurs, Champagne FM est écoutée par 111 600 auditeurs, RDL par 80 300 auditeurs et Happy FM est écoutée par 9 300 auditeurs.


Christophe Bordet
Journaliste et co-fondateur de la société de production, Bass&FastProdution. (Evènements... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >