La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Bonnes vacances !

À écouter les uns et les autres, cette année aura été, encore une fois, particulièrement éprouvante. Nombreux sont les professionnels qui terminent cette saison 2020-2021 sur les rotules. Ils n’ont pourtant pas démérité. Mais la crise sanitaire vient toujours enrayer ou ralentir une mécanique, depuis de nombreuses années, bien huilée. La situation exige encore davantage d’application, d’adaptation, d’attention… Bref, de résistance. On imagine que la majorité du secteur va tirer, avec un plaisir non dissimulé, un trait définitif sur ces dix mois qui ont notamment vu une baisse, non négligeable, de l’audience. Avant de mettre aux oubliettes cette saison, il ne faut pas oublier la prochaine publication d’abord de la 126 000 Radio et, ensuite, des Médialocales. Aussi attendue que redoutée, cette dernière, qui impacte directement le chiffre d’affaires des nombreuses radios indépendantes, sifflera le coup de sifflet final, avant la fin du mois de juillet.

À l’horizon se dessine déjà la prochaine saison. Nul ne peut dire de quoi elle sera faite. Mais si cette maudite crise sanitaire accompagnée de ses fâcheuses conséquences se poursuit, gageons que l’on revivra ce que l’on a vécu ces derniers mois : une industrie pas vraiment à l’arrêt, mais patinant avec un moteur en surchauffe. Tout cela devrait avoir des conséquences sur les audiences de la radio, forcément, et sur l’audio digital qui, assurément, maintiendra un rythme de développement soutenu.

Ce mois de juillet 2021 marque la fin de la 10e saison du mensuel La Lettre Pro de la Radio. Dix ans déjà et 134 numéros plus tard, le moral est toujours aussi bon ! La volonté de partager l’actualité du secteur et d’accompagner les professionnels est intacte. La crise que nous vivons l’a même renforcée. Néanmoins, on ne vous cache pas notre irrésistible envie de profiter du soleil, des longues soirées d’été et des siestes bien méritées. Bonnes vacances !
 

Brulhatour


C’est la saison des podcasts


Samedi 22 Septembre 2018



Un podcast par ici, un podcast par là… Décidément cette saison 2018-2019 sera celle des podcasts ou ne sera pas. Depuis quelques mois, le fruit semble avoir même suffisamment mûri. Le marché qui se dessine est considérable et la récolte devrait être à la hauteur des enjeux. Mais, ne l’oublions pas, c’est encore et toujours l’auditeur qui aura le dernier mot.
Cet engouement sans précédent, pour une forme de contenu audio, sera naturellement écrémé par un public toujours plus exigeant. Il faut donc craindre, ou espérer, des concentrations afin de donner naissance à des arbres solides aux racines profondes pour passer le cap et entamer un printemps du podcast durable.
Et comme le fruit tombe toujours au pied de l’arbre, il faut également espérer que cet emballement permettra rapidement l’émergence de nouveaux talents et de nouveaux styles. Les radios ont donc tout intérêt à être attentives. Certaines, comme France Culture ou Europe 1, ont pris de l’avance. La compétition promet d’être belle.
Car selon Médiamétrie, 81% des podcasts téléchargés sont écoutés (16,9 téléchargés pour 13,7 écoutés). Le taux de conversion est très intéressant et le nombre d’internautes qui pratiquent le podcasting (seulement 8,5% aujourd’hui) ne peut que s’envoler demain.
Podcast ou pas, vous avez donc repris le chemin des studios. Entre deux ajustements de votre grille, prenez le temps de feuilleter ce nouveau numéro de La Lettre Pro de la Radio. Laurent Guimier, très attendu sur le terrain des prochaines audiences, dévoile, un peu, sa recette pour rasséréner et revigorer Europe 1. Avec, forcément, quelques pincées de podcasts et bien plus encore.
Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Juillet 2021 - 10:53 Bonnes vacances !

Mercredi 16 Juin 2021 - 09:15 Au féminin pluriel !