La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Des salariés laissés en plan

Le projet de plan de sauvegarde de l'emploi – on appréciera l’appellation – qui concerne Virgin Radio et RFM envisage la fermeture de 30 des 71 stations en région (26 pour Virgin Radio et quatre pour RFM). Rien que ça ! Autrement dit, chez Lagardère, on n’y va pas avec le dos de la cuillère… Trente-quatre postes sont concernés (30 journalistes et quatre animateurs). Derrière ces postes, il y a des femmes et des hommes. Des familles aussi. Des vies ordinaires comme la vôtre, comme la nôtre. Des femmes et des hommes aussi qui se lèvent tôt. Pas celles et ceux qui arrivent au bureau entre 9h et 10h, non. Des femmes et des hommes qui font tourner la boutique, dès 6h le matin. Des femmes et des hommes qui devraient être fixés sur leur sort avant Noël.
Leur salut, ils l’attendent possiblement du CSA qui sera amené à trancher. Du moins à exprimer un avis. Leur salut, ils pourraient également l’espérer de leurs consœurs et confrères. Seulement, ces derniers font preuve d’un mutisme, que l’on qualifiera d’inhabituel, et qui tranche avec ce à quoi ils nous ont habitués. Hormis deux ou trois professionnels, on n’a pas beaucoup entendu la profession s’époumoner suite à cette annonce. C’est dommage.
 
À l’heure où nous écrivons ces lignes, nous ne savons pas à quelle sauce l’hiver du coronavirus nous mangera. Depuis mars 2020, les radios, et en particulier les radios associatives, ont appris à courber l’échine. Dans les territoires ruraux où l’activité tourne au ralenti depuis des mois, le constat est amer et l’associatif au point mort. Cela n’augure rien de bon non plus pour celles et ceux qui, également, se lèvent tôt.
 
Après avoir opéré avec succès la Remote Radio Week de l’Unesco en ce début de mois de novembre, La Lettre Pro de la Radio prépare une nouvelle semaine en distanciel, entre radio et podcast, qui aura lieu en janvier prochain. Malheureusement, l’incertitude sur l’avenir à court terme ne nous permettra pas de réinvestir la Grande Halle de la Villette en début d’année pour la seconde année consécutive.
 

Brulhatour


C’est la saison des podcasts


Samedi 22 Septembre 2018



Un podcast par ici, un podcast par là… Décidément cette saison 2018-2019 sera celle des podcasts ou ne sera pas. Depuis quelques mois, le fruit semble avoir même suffisamment mûri. Le marché qui se dessine est considérable et la récolte devrait être à la hauteur des enjeux. Mais, ne l’oublions pas, c’est encore et toujours l’auditeur qui aura le dernier mot.
Cet engouement sans précédent, pour une forme de contenu audio, sera naturellement écrémé par un public toujours plus exigeant. Il faut donc craindre, ou espérer, des concentrations afin de donner naissance à des arbres solides aux racines profondes pour passer le cap et entamer un printemps du podcast durable.
Et comme le fruit tombe toujours au pied de l’arbre, il faut également espérer que cet emballement permettra rapidement l’émergence de nouveaux talents et de nouveaux styles. Les radios ont donc tout intérêt à être attentives. Certaines, comme France Culture ou Europe 1, ont pris de l’avance. La compétition promet d’être belle.
Car selon Médiamétrie, 81% des podcasts téléchargés sont écoutés (16,9 téléchargés pour 13,7 écoutés). Le taux de conversion est très intéressant et le nombre d’internautes qui pratiquent le podcasting (seulement 8,5% aujourd’hui) ne peut que s’envoler demain.
Podcast ou pas, vous avez donc repris le chemin des studios. Entre deux ajustements de votre grille, prenez le temps de feuilleter ce nouveau numéro de La Lettre Pro de la Radio. Laurent Guimier, très attendu sur le terrain des prochaines audiences, dévoile, un peu, sa recette pour rasséréner et revigorer Europe 1. Avec, forcément, quelques pincées de podcasts et bien plus encore.
Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 10 Novembre 2021 - 15:45 Des salariés laissés en plan

Mercredi 6 Octobre 2021 - 11:27 Comme en 1981. Ou presque…