​L’avenir d’Europe 1 sera fixé ce jeudi

Rédigé par le Mercredi 2 Mai 2018 à 06:42 | modifié le Mercredi 2 Mai 2018 à 07:16



Complètement muet depuis plusieurs mois, Arnaud Lagardère devrait dévoiler sa stratégie pour son pôle radio, à l’occasion d’une assemblée générale très attendue ce jeudi 3 mai à Paris. Il pourrait annoncer une large réorganisation du management de la branche médias autour d’un hommé-clé : Laurent Guimier.


De nouveaux changements à Europe 1 qui déménagera cet été dans le 15ème arrondissement de Paris.
De nouveaux changements à Europe 1 qui déménagera cet été dans le 15ème arrondissement de Paris.

Les dernières audiences dévoilées par Médiamétrie ont amplifié les rumeurs d’un nouveau big bang au sein d’Europe 1. Si la 126 000 n’a pas démontré d’inversement de la tendance baissière depuis la rentrée, les chiffres d’Ile de France donnent un léger espoir avec un frémissement de la station généraliste. C’est certainement le mutisme d’Arnaud Lagardère qui en dit le plus long sur son état d’esprit. Selon certaines sources, les contacts avec le patron d’Europe 1 Frédéric Schlesinger, arrivé l’été dernier pour relancer la radio, seraient rompus depuis plusieurs semaines. Patrick Cohen, à la tête de la matinale, serait sur la sellette : les noms de ses remplaçants commencent déjà à circuler : Nikos Aliagas, en charge d’une émission le dimanche matin sur Europe 1, ou Jean-Baptiste Boursier (BFM TV) seraient courtisés. Laurent Delahousse aurait également été contacté.

Laurent Guimier à la tête du pôle news

Un nom pour reprendre la direction revient avec insistance : Laurent Guimier. Selon la Lettre de l'Expansion, l’actuel directeur des antennes de Radio France, que l’on dit plutôt proche d’Arnaud Lagardère, prendrait la tête du pôle news composé d'Europe 1, de Paris Match et du JDD, actuellement en grande difficulté. Europe 1 a perdu 19 millions d'euros l'an dernier, à peine compensés par un bénéfice de 6 millions d'euros des stations musicales Virgin Radio et RFM. Le JDD ne gagne pas d'argent et seul Paris Match est légèrement bénéficiaire.
L’Assemblée générale de Lagardère devrait donc permettre d’y voir plus clair, d’autant qu’un fonds actionnaire, à hauteur de 4 % demande expressément à la direction du groupe d’expliquer sa stratégie, notamment sur sa branche médias dont le démantèlement est en cours après la cession annoncée de la plupart des titres (Télé 7 Jours…) et de radios à l’étranger.


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio, coordinateur de la rédaction à Paris, diplômé... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Emmanuel le 03/05/2018 11:37
Pour la matinal, pourquoi ne rappelle-t-on pas Thomas SOTTO ? Vraiment le meilleur à ce créneau depuis longtemps !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 17:16 Skyrock poursuit son ascension