La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

​Christopher Baldelli (RTL) : "En radio, rien n’est jamais acquis"

Rédigé par le Mardi 15 Janvier 2019 à 13:00 | modifié le Samedi 19 Janvier 2019 à 11:56



Le vice-président du groupe M6 en charge des radios réagit à la publication de la vague 126 000 de Médiamétrie pour la période novembre-décembre 2018. RTL réalise un record absolu en part d'audience mais l'écart se resserre avec France Inter (AC), alors que RTL 2 est la seule radio musicale à progresser.


Christopher Baldelli réalise un sans faute à la tête des radios du groupe M6. Ici aux Grands Prix CBNews. Photo La Lettre Pro de la Radio
Christopher Baldelli réalise un sans faute à la tête des radios du groupe M6. Ici aux Grands Prix CBNews. Photo La Lettre Pro de la Radio

LLPR - RTL reste leader mais très proche de France Inter. Comment analysez-vous cette vague ?
Christopher Baldelli -
On voit que le segment des généralistes a connu une progression importante liée à l’actualité. Tout le monde aurait pensé que cette crise allait profiter aux chaines d’info, les radios généralistes en ont largement bénéficié. RTL réalise une belle progression en battant un record absolu sur la part d’audience (PDA) à 13.4 %. Jamais une radio n’avait obtenu un chiffre aussi enlevé depuis que Médiamétrie mesure cet indicateur avec cette méthode. C’est de très loin l’indicateur le plus important pour un média

LLPR - France Inter vous talonne de 60 000 auditeurs…
CB - Le média radio est très concurrentiel, nous avons déjà été dépassé par une autre radio, NRJ. En radio, rien n’est jamais acquis, c’est donc un vrai défi. 

LLPR - Comment voyez-vous la chute d’Europe 1 qui bénéficie d’abord à France Inter ?
CB - Ce n’est globalement, pas une bonne chose pour les généralistes et pour l’équilibre du média que l’une d’entre elle soit dans cette situation. Je souhaite que les audiences d'Europe 1 remontent.

LLPR - Dans la grille de RTL, l’émission "Les Auditeurs ont La Parole" de Pascal Praud (12h/14h) progresse fortement. C’est un format à la RMC qui fonctionne bien. Allez-vous l’étendre ?
CB - C’est une émission ancienne, qui a été lancée avant le format actuel de RMC. On ne copie pas les autres, ce concept a sa place dans la grille mais n’a pas vocation à être plus étendu. Je remarque que l’ensemble de la tranche info entre midi et le début d’après-midi progresse.

LLPR - Un mot des musicales qui souffrent sur cette vague…
CB - 
Remarquons que RTL2 est la seule musicale à progresser avec 128 000 auditeurs de plus sur un an. Je pense que cette performance est liée aux émissions incarnées notamment la matinale "Le Double Expresso" qui est en forte progression tout comme "Le Drive" mené par Eric Jean Jean. Ce sont de bonnes émissions et je pense qu’il y a encore une marge de progression. Quant à Fun Radio, elle suit la tendance baissière des musicales. Nous sommes plus dans le conjoncturel que dans le structurel.


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio et Le POD., coordinateur de la rédaction à Paris,... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Juillet 2019 - 08:00 RTL Group et Enovos passent à l'énergie solaire