La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


VivaCité Mons se dote d'un studio multiplateformes

Rédigé par le Lundi 12 Juillet 2021 à 06:40 | modifié le Lundi 12 Juillet 2021 à 06:40



VivaCité Mons (radio de la RTBF) a récemment inauguré un élégant studio de diffusion qui convient à la fois aux émissions de radio et de télévision. Le studio dispose d'un revêtement mural de fond LED à 360 degrés.


Le studio antenne est divisé en une "zone de discussion" (à gauche) et une zone "confortable" (à droite) © RTBF
Le studio antenne est divisé en une "zone de discussion" (à gauche) et une zone "confortable" (à droite) © RTBF

VivaCité est la radio "phare" du radiodiffuseur public belge francophone, avec une part d'audience de 13.6%. Avec des studios à Bruxelles, Liège, Luxembourg, Charleroi, Ottignies, Namur et Mons, elle est diffusée sur 20 fréquences FM, DAB+. Les centres régionaux produisent chacun une version locale de l'émission matinale de la station "La Matinale", offrant des nouvelles et des informations régionales.
La modernisation du studio de VivaCité Mons s'inscrit dans le cadre du programme plus large de la RTBF visant à rénover l'ensemble de l'infrastructure radio de VivaCité. La plupart des studios régionaux sont désormais réaménagés, seuls Namur (qui devrait être achevé fin 2021) et Liège (en 2022) sont encore à l'ordre du jour. 

Polyvalence maximale

"Pour le site de diffusion de Mons, l'inauguration du nouveau studio VivaCité est la cerise sur le gâteau", a déclaré Hélène Ronveaux, chef de projet technologie radio à la RTBF. "Après avoir construit un nouveau studio pour la station (uniquement diffusée en DAB+),  Viva+, nous avons rénové le studio d'antenne pour Classic 21 et construit un studio de production pour la même chaîne". Il a fallu environ deux ans de conception et de planification pour construire ce nouveau studio d'antenne de VivaCité Mons, la crise sanitaire ayant entraîné un retard supplémentaire dans la fourniture d'équipements et de matériaux pour l'installation.
D'une superficie de 80 mètres carrés, le nouveau studio est le plus grand de Mons. "Nos priorités étaient que l'installation soit visuellement attrayante, évolutive et offre une polyvalence maximale", explique Etienne Tordeur, coordinateur studio et régie de la RTBF. "En plus du concept multimédia, nous avons dû équiper le studio radio pour un enregistrement vidéo de haute qualité et la capacité de gérer un large éventail de formats, de la radio « classique » à la diffusion simultanée et à la transmission numérique".

Spécifications techniques

Amptec a installé des supports de microphone "compatibles avec la télévision" et des composants sur mesure pour les micros Neumann de la station © RTBF
Amptec a installé des supports de microphone "compatibles avec la télévision" et des composants sur mesure pour les micros Neumann de la station © RTBF
Comme pour les autres studios VivaCité et le site de diffusion de Mons, la RTBF a choisi de continuer à utiliser une plateforme DHD Audio pour le nouveau studio. Avec plusieurs couches et 24 faders motorisés et un cœur XD2 à 64 canaux, VivaCité Mons utilise une version élargie de la gamme MX. "Le nouveau studio partage le même centre de contrôle principal avec les autres studios radio de Mons", souligne Bart Lamberigts, chef de projet chez Amptec, l'intégrateur système qui a fourni la structure DHD. "Les cœurs individuels et le centre de contrôle utilisent la technologie Ravenna/AES67 et le module d'interface DHD 52-7067 pour se connecter à la salle de contrôle principale de la RTBF à Bruxelles".
Tous les signaux des quatre studios sont transférés vers la matrice principale à Bruxelles où le signal de Mons est mélangé avec la publicité et le signal horaire et acheminé vers les émetteurs respectifs. "La salle de contrôle, adjacente au studio d'antenne, abrite une console DHD 52/MX à 24 faders, intégrée aux panneaux de console de mixage multitouch DHD TX", a ajouté Lamberigts. La console se connecte à un hybride téléphonique AVT Magic THipPro et à un système de diffusion Netia Air-DDO au moyen du protocole Ember+.
Amptec a installé des supports de microphone sur mesure "compatibles avec la télévision" pour les micros de diffusion Neumann TLM 102 et a fabriqué le mobilier de présentateur avec des écrans vidéo intégrés.

L'article complet est ICI.


Marguerite Clark
Marguerite Clark est une journaliste internationale spécialisée dans le secteur de la Radio et de... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 29 Novembre 2021 - 08:40 Téléchargez le nouveau RedTech magazine