La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias

Une femme à la tête du CSA et une fusion avec la CNIL ?

Rédigé par le Dimanche 6 Janvier 2019 à 11:54 | modifié le Dimanche 6 Janvier 2019 à 12:19



Le successeur d'Olivier Schrameck sera connu dans quelques jours. En effet, le mandat du président du gendarme de l'audiovisuel s'achève le 24 janvier prochain. L'actuelle présidente de la CNIL Isabelle Falque-Pierrotin aurait les faveurs d'Emmanuel Macron.


Isabelle Falque-Pierrotin, actuelle présidente de la CNIL, tiendrait la corde. Photo vidéo Public sénat
Isabelle Falque-Pierrotin, actuelle présidente de la CNIL, tiendrait la corde. Photo vidéo Public sénat

C'est dans l'air du temps. Une femme pourrait donc être nommée à la présidence du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, selon plusieurs informations de presse de ces dernières semaines. Dernière en date, le JDD croit savoir qu'Isabelle Falque-Pierrotin "semble avoir les faveurs d'Emmanuel Macron" pour succéder à Olivier Schrameck le 25 janvier prochain. L'actuelle présidente de la CNIL (Commission Nationale Informatique et Liberté), proche d'Edouard Philippe, tiendrait la corde. Elle serait la femme de la situation, d'autant plus que, toujours selon le JDD, le gouvernement envisagerait de fusionner le CSA et la CNIL : un mariage qui ferait sens à l'heure des fake news et des inquiétudes autour de la protection des données personnelles.

Un super régulateur du numérique et de l'audiovisuel

​Une union des deux institutions qui "aurait du sens", dit-on au ministère de la Culture. Il s'agirait de créer un super régulateur, avec 500 collaborateurs, aux pouvoirs étendus et chargé de veiller sur l'univers numérique, les libertés individuelles, la vie privée, les données personnelles et l'équilibre économique et éditorial du secteur de l'audiovisuel. Par ailleurs, le CSA perdrait l'une de ses missions : la nomination des présidents de l'audiovisuel public. Le ministre de la Culture Franck Riester devrait dévoiler la grande réforme du secteur au printemps prochain.


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio, coordinateur de la rédaction à Paris, diplômé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >