La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias

Tout fout le camp. Sauf Monsieur Radio.

Rédigé par le Lundi 3 Décembre 2018 à 00:14 | modifié le Jeudi 20 Décembre 2018 à 00:16



Monsieur Radio s’est équipé. Il a enfoncé sur sa tête un bonnet rouge. Il a enfilé un gilet jaune. Attention aux usurpateurs et aux imposteurs, L’Homme libre à la radio, c’est seulement Monsieur Radio. Et, ce mois-ci, qui est-ce qui va vous mettre un coup de pied dans le baba ? C’est bibi !


Doit-on rappeler que Bayard fut le célèbre "chevalier sans peur et sans reproche". Cela mérite d’être souligné parce que, à la radio, des chevaliers "sans peur et sans reproche", il n’y en a plus. Les seuls chevaliers du micro sont faibles avec les forts et forts avec les faibles. Étonnant, non ? C’est même grâce à ce trait de caractère, endogame à la profession, qu’on les reconnaît. Donc, après avoir passé 82 ans à cette célèbre adresse, RTL a quitté un brave chevalier pour un général puisqu’elle est désormais installée avenue du Général-de-Gaulle à Neuilly-sur-Seine où l’on ne croise que très peu de Gilets jaunes. L’ordre, oui, la chienlit, non !
 
Pour Europe 1, la station a récemment déserté la célèbre rue François-Ier. Europe 1 a abandonné le Triangle d’Or pour aménager dans un lieu moins sexy : le quai André-Citroën. Avantage : on peut facilement se jeter dans la Seine en cas de mauvaises audiences. D’aucuns pensent que Guimier, le chevalier blanc, aurait besoin d’au moins 3 ans pour relever les audiences de la Belle au Bois dormant. Trois ans ! Rien que ça ? Autant dire qu’au cœur de la start-up nation, Europe 1 et son personnel ont intérêt à actualiser la stratégie et de faire fissa pour éviter d’aller pointer dans une radio de catégorie B. La radio, surtout la grande, ce n’est quand même pas un laboratoire du CNRS… Donc, pas la peine de défaire les valises !
 
Alors finalement, à quand l’emménagement d’une station sur un rond-point ? En voilà une bonne idée. D'autant qu'il est vrai que la radio tourne, un peu, en rond ces dernières années. Cette situation géographique serait aussi idéale pour une équipe qui a besoin d’entretenir le lien avec ses auditeurs. Du lien et du liant, c’est ce dont on a le plus besoin aujourd’hui. Au dernier étage comme en bas sur un rond-point.

Monsieur Radio
Si Monsieur Radio travaille "dans" la radio depuis de très nombreuses années, il a néanmoins gardé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Mai 2019 - 07:00 Monsieur Radio, c'était mieux avant