La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

Suisse : nouvelle campagne d'information sur le DAB+ pour préparer l'abandon des OUC

Rédigé par le Lundi 4 Mai 2020 à 11:15 | modifié le Lundi 4 Mai 2020 à 11:15



La radio numérique par DAB+ s'impose de plus en plus. Fin 2024 au plus tard, les fréquences OUC seront mises hors services. Pour préparer la population au passage à la réception radio numérique, l'Office fédéral de la communication (OFCOM) a lancé une nouvelle campagne d'information DAB+.


Meilleure qualité d'écoute, palette plus large de programmes, bassin de diffusion plus étendu: grâce à ces avantages, le DAB+ a remplacé les ondes ultracourtes (OUC) analogiques en tant que norme d'écoute de la radio en Suisse. Aujourd'hui déjà, cette technologie constitue le mode de diffusion le plus utilisé en Suisse. Seuls 15% des auditeurs écoutent encore la radio exclusivement sur OUC.

Pour encourager aussi ces auditeurs-là à utiliser la réception numérique chez eux ou en voiture, une campagne d'information est lancée ce 4 mai 2020. Prévue sur plusieurs années, elle vise à soutenir le public en lui fournissant des informations et des conseils en vue de l'abandon prochain des OUC. Sont prévus des spots radio ou TV, des activités sur les médias sociaux, de la publicité extérieure, des mesures pour les vendeurs d'appareils et les garages, ainsi qu'un service de conseil au public. La campagne durera jusqu'à ce que l'abandon des OUC soit parachevé. Les émetteurs OUC seront débranchés fin 2024 au plus tard. La SSR et les radios privées examinent ensemble la possibilité d’abandonner les OUC avant terme, par exemple de manière échelonnée d'ici mi-2022 (programme SSR) et début 2023 (radios privées).
 



À l’issue d’un appel d’offres public, la campagne a été confié à l'agence zurichoise Scholz & Friends. Les coûts totaux d'environ cinq millions de francs sont couverts par le produit de la redevance de radio-télévision. La campagne bénéficie en outre de temps de publicité gratuits sur les télévision de la SSR et sur les radios privées pour une valeur de plusieurs millions de francs.



Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >