La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


Suisse : les parts de marché radio de la RTS en hausse

Rédigé par le Mercredi 10 Mars 2021 à 07:35 | modifié le Mercredi 10 Mars 2021 à 07:35



Des plateformes digitales et des émissions TV qui battent des records, des chaînes radio dont les parts de marché repassent au-dessus des 50% : en cette année 2020 marquée par la crise COVID et le semi-confinement, les programmes de la RTS ont largement répondu aux attentes du public.



Les chaînes radio ont moins bénéficié des effets de la crise et du semi-confinement en raison de la forte réduction de la mobilité. C’est ce qui explique le léger recul de l’empreinte hebdomadaire cumulée des chaînes radio RTS à 45.2% de la population (47.2% en 2019). Toutefois, La Première, Espace 2, Couleur 3 et Option Musique ont été les chaînes les plus écoutées en Suisse romande, comme le montrent leur part de marché cumulée en hausse à 50.9% (49.1% en 2019).
C’est sur les réseaux sociaux que la hausse des audiences a été la plus marquée en 2020. Les pages de la RTS comptent en moyenne 571 000 vues de plus de 10 secondes quotidiennes sur Facebook (+62.2%) et 452 000 sur YouTube (+86.8%). La RTS compte aussi en moyenne 40 000 vues quotidiennes sur Instagram.


"Une marque de confiance importante de la part du public"

"Ces chiffres témoignent dans leur ensemble d’une marque de confiance importante de la part du public, une confiance qui ressort également des études que nous menons quant à notre légitimité auprès du public" remarque Thierry Zweifel, chef du département Stratégie et Programmation. "Toutefois, ils s’expliquent en bonne partie par l’obligation pour le public romand de rester à domicile, ainsi que par les peurs et les drames engendrés par ce virus. En ces temps de crise, le public a choisi la RTS d’abord pour s’informer mais aussi pour se divertir et s’évader. À son échelle, la RTS a joué un rôle de refuge".

Moins de mobilité des auditeurs, moins d'audience

La baisse de l’empreinte du média radio en 2020 s’explique en grande partie par les changements de comportement de la population durant la crise. Le télétravail a entraîné une baisse importante de la mobilité du public, alors que le média radio se consomme beaucoup lors des trajets entre le domicile et le lieu de travail.
Autre constat : les Romandes et les Romands se sont levés plus tard, or le média radio réalise ses meilleures audiences tôt le matin. Ainsi, Le Journal de 12h30 n’a pas souffert des effets de la crise, avec une audience moyenne de 68 000 auditeurs (+13.2%) et une part de marché de 45.5% (+3.2 points). Même tendance à la hausse pour Forum, qui enregistre une audience moyenne de 57 000 auditeurs (+16.3%) et une part de marché de 42.6% (+7 points).


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Juillet 2021 - 06:40 Radioplayer.be disponible sur Android TV