Radio Oxygène crée son infrastructure DAB+ à Nice

Rédigé par le Mardi 30 Octobre 2018 à 08:39 | modifié le Mardi 30 Octobre 2018 à 08:52



Depuis ce lundi, Radio Oxygène dispose de son système de diffusion en DAB+ à Nice, depuis le site du Mont Leuze. Le multiplexe local 6 n'avait pas renouvelé le contrat avec son diffuseur. Pour proposer un nouveau modèle économique, Radio Oxygène s'est portée candidate pour la diffusion du multiplexe, afin de s'inscrire dans la nouvelle dynamique du DAB+, portée par Nicolas Curien au sein du CSA.


Pour l'installation du système d'antennes et de l’émetteur, Radio Oxygène a fait appel à la société PHF COM : "Nous avons bénéficié du savoir-faire de Pascal Hilaire et son équipe qui nous a accompagné pour la fourniture de l'émetteur SYES et son installation sur site, ainsi que le système d'antennes. Ils se sont montrés à l'écoute et d'un grand professionnalisme" explique Benjamin Ducongé président de Radio Oxygène.

Pour l'exploitation du site, la société DIGRIS a été sélectionnée : "Nous avons fait appel à Yoann Queret et l'équipe de DIGRIS car ils avaient déjà une grande expérience en matière d'installation et d'exploitation de sites de diffusion DAB+ en Suisse. C'était rassurant pour nous, ils nous ont permis de bien choisir les équipements, de les configurer, et se sont mis en relation avec PHF COM pour l'installation, leurs conseils ont été plus que précieux. Nous avons investis dans le matériel, et leur équipe de onze personnes peut assurer des opérations de maintenance et de supervision à distance 24h/24. Finalement, la prestation qu'ils proposent est presque la même qu'un diffuseur, sauf que nous investissons, ce qui réduit considérablement les coûts. Nous n'aurions pas la possibilité d'avoir une équipe pour exploiter notre infrastructure, c'est donc un deal gagnant-gagnant !".

Le financement de l'infrastructure a été rendu possible grâce à la mobilisation de financements du Fond de Soutiens à l'Expression Radiophonique, mais aussi les aides de la Région Sud Provence Alpes Côte d'Azur et le Conseil Départemental des Alpes Maritimes. Le Département des Alpes-Maritimes a lancé un grand plan autour du numérique intitulé "SMART DEAL", Radio Oxygène souhaite profiter de cette politique pour créer de nouveaux services, de nouveaux usages via les données associées possibles en DAB+, comme par exemple l'automation de diffusion d'informations routières ou d'alertes météo.

Le multiplexe local 6 est constitué de Radio Oxygène, Radio Ethic, Radio TER, Raje Nice, Radio Lenga d'Oc, Urban Hit, et Pop Up
Le multiplexe local 6 est constitué de Radio Oxygène, Radio Ethic, Radio TER, Raje Nice, Radio Lenga d'Oc, Urban Hit, et Pop Up
La mise en route de ce site de diffusion est une première étape pour Radio Oxygène. "Après un an de travail, nous avons obtenu des financements européens gérés par la Région SUD Provence Alpes Côte d'Azur, le Parc Naturel des Pré-Alpes d'Azur, et la communauté de communes Alpes d'Azur. L'objectif est d'ouvrir deux nouveaux sites de diffusion, l'un desservant l'Ouest des Alpes Maritimes et le Parc Naturel des Pré-Alpes d'Azur, le second la route d'accès aux stations de ski des Alpes Maritimes. Pour des acteurs de la ruralité et de la montagne comme nous, nous sommes persuadés que le DAB+ a beaucoup d'intérêt dans ces zones rurales où la FM n'est pas très bien reçue en raison des reliefs et du manque d'intérêt économique pour les acteurs privés : passer de quatre ou cinq radios FM à treize voire 26 en DAB+ constitue un vrai gain pour les habitants" rappelle Benjamin Ducongé


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Novembre 2018 - 08:21 Peak Media lance Code One SFX