RNT : le point sur le développement en France

Mardi 2 Janvier 2018



Avec le "plan des nœuds et des arcs", l’objectif est désormais de faire "vite et viable", c’est-à-dire de mener à bien dans les trois ans (2018-2020) une première phase de déploiement du DAB+, partielle mais "économiquement saine", restreinte aux zones les plus denses du territoire, les nœuds, et aux grands axes autoroutiers et routiers qui les relient, les arcs.



Avant l’initialisation du plan des nœuds et des arcs, plusieurs opérations déjà engagées doivent être poursuivies annonce le CSA comme "la validation des sites pour les multiplex autorisés sur les allotissements étendus et locaux de la zone de Lille, le démarrage des émissions étant prévu en avril 2018". Même séquence pour les zones de Lyon et Strasbourg avec quelques mois de décalage, "le démarrage étant prévu au plus tard en septembre 2018". En janvier 2018, le CSA procèdera à la sélection des candidatures à la suite de l’appel portant sur les zones de Rouen et Nantes. Enfin, au premier trimestre 2018, le régulateur devrait s'atteler au lancement d’un appel portant sur "les zones de Bordeaux et Toulouse, ainsi que sur la ressource qui sera rendue disponible à Paris, Marseille et Nice après réaménagement des multiplex".

Quel choix est-il laissé aux opérateurs ?

Le nouveau dispositif de déploiement permet à chaque opérateur, selon son type et selon ses besoins, de déterminer sa propre stratégie de développement en DAB+. Pour une radio locale intéressée par une zone peu dense : "attendre la deuxième phase de déploiement, après 2020". Pour une radio locale souhaitant opérer sur une zone dense : "candidater en 2018 ou 2019 sur l’appel multirégional incluant l’allotissement local correspondant". Pour une radio régionale ou multi-villes souhaitant accroître son emprise territoriale : "candidater sur des allotissements étendus ou, alternativement, sur un allotissement métropolitain". Enfin pour une radio nationale : "candidater sur un allotissement métropolitain, et/ou sur certains allotissements étendus et locaux où la réception FM est imparfaite".

15 zones sur des grandes agglomérations

La mise en œuvre s’effectuera selon le calendrier adopté par le Conseil le 20 décembre 2017. En juillet 2018, lancement d’un premier appel multirégional portant, simultanément mais séparément, sur quinze zones centrées sur des agglomérations de plus de 175 000 habitants, avec, pour chacune de ces zones, l’ouverture d’un allotissement étendu et d’un nombre restreint d’allotissements locaux ;
Un an plus tard, en juillet 2019, le CSA procèdera au lancement d’un second appel multirégional de configuration analogue, portant à nouveau sur quinze grandes zones puis à la mi-2018, après concertation avec les acteurs et mise en consultation d’une étude d’impact, au lancement d’un appel national pour les deux allotissements métropolitains.

Atteindre le seuil de 20 % de couverture

Les deux appels multirégionaux permettront de couvrir les nœuds en qualité de réception indoor, et l’appel national, de couvrir les nœuds et les arcs en qualité de réception outdoor. Compte tenu du délai quasi-incompressible de quinze mois entre le lancement d’un appel et le démarrage effectif des émissions, le calendrier proposé permet d’achever le plan des nœuds et des arcs vers la fin de l’année 2020. Le seuil de 20 % de couverture, déclenchant l’obligation légale d’installation du DAB+ dans les récepteurs, sera en tout état de cause atteint avant la fin 2018, après le démarrage des émissions à Lille, Lyon et Strasbourg.
La feuille de route du CSA est disponible ICI.

Bon à savoir...

Le DAB+ occupe la bande de fréquences VHF, dite aussi bande III, qui était utilisée par la télévision analogique, avant l’avènement de la TNT en 2005. Cette bande s’étend sur la plage 174-223 Mégahertz (MHz), tandis que la bande FM est située sur 87-108 MHz ; les deux technologies DAB+ et FM sont donc complémentaires l’une de l’autre : il n’est pas nécessaire de libérer la bande FM pour déployer le DAB+.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 24 Avril 2018 - 09:00 NRJ Music Tour fait étape à Compiègne