Prix Bayeux : une journaliste d'Europe 1 récompensée pour la deuxième fois

Rédigé par le Dimanche 14 Octobre 2018 à 15:00 | modifié le Dimanche 14 Octobre 2018 à 17:04



Gwendoline Debono, reporter à Europe 1, a remporté ce samedi le Prix Bayeux des correspondants de guerre dans la catégorie radio, pour le reportage dans un camp de femmes djihadistes en Syrie. Elle avait déjà été récompensée en 2017 pour un reportage en Irak. Des reportages de France Inter et BBC ont remporté les 2èmes et 3èmes prix en radio.


Gwendoline Debono est réceompensée pour son reportage dans un camp de femmes djihadistes en Syrie.
Gwendoline Debono est réceompensée pour son reportage dans un camp de femmes djihadistes en Syrie.

C'est un reportage au coeur d'un camp de femmes avec leurs enfants en Syrie qui s'est distingué dans la catégorie radio du prestigieux Prix Bayeux des Correspondants de Guerre ce samedi, organisé dans cette ville du Calvados. L’envoyée spéciale d’Europe 1 Gwendoline Debono a pu pénétrer le camp de Roj, à l’extrême nord de la Syrie, où aucun journaliste n’était allé jusque-là. Dans ce camp tenu par les forces kurdes, quelque 500 familles, de vingt nationalités différentes, y vivent. Des Allemandes, des Tunisiennes, des Françaises… Toutes ces femmes ont des enfants. La majorité d’entre-elles ont vécu dans la ville de Raqqa, fief syrien du groupe État islamique, avant de se rendre ou d’être capturées avec leurs enfants par les forces kurdes lors de leur offensive victorieuse contre Daech.

Après un passage en prison et des interrogatoires par les services américains, elles ont été rassemblées dans le camp de Roj, où leur statut est incertain, dans les limbes du droit international.

Déjà primée en 2017

Elle produit le reportage "Ni prisonnières, ni réfugiées : femmes djihadistes en Syrie", diffusé en avril dernier, sur Europe 1.
Gwendoline Debono avait déjà été primée l'an passé à Bayeux des correspondants de guerre, dans la catégorie radio. Son reportage "L'entrée dans Mossoul" issu d'une série de reportages sur la guerre en Irak avait été diffusé dans les journaux d'Europe 1 en octobre et novembre 2016. 

Les autres prix dans la catégorie radio :

2e Prix : Julie PIETRI (France Inter)
Rohingyas, l’enfer de la traversée (BANGLADESH)

3e Prix : Martin PATIENCE (BBC)
Survivre à une tempête de neige syrienne (FRONTIÈRE LIBANO-SYRIENNE)

Le palmarès complet : cliquez-ici.

Réécoutez "Ni prisonnières, ni réfugiées : femmes djihadistes en Syrie"



François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio, coordinateur de la rédaction à Paris, diplômé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 09:37 4 423 000 auditeurs pour franceinfo