La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Monsieur Radio : "OK, Alexa, trouve-moi des auditeurs"

Rédigé par le Jeudi 5 Avril 2018 à 11:00 | modifié le Dimanche 23 Septembre 2018 à 12:30



Quoi ? Vous n’étiez pas aux Radiodays Europe ? Franchement, ce n’est pas en boycottant une manifestation réglée au millimètre que voua allez augmenter vos DEA, PDA et autres QHM…


"Je viens de voir Alexa. Elle est partie par là". © Radiodays Europe
"Je viens de voir Alexa. Elle est partie par là". © Radiodays Europe

Savez-vous ce que vous avez manqué pour la modique somme de 800 euros ? Les bons conseils de certains professionnels d'IHeartRadio. Cette gigantesque pieuvre américano-radiophonique emploie les meilleurs professionnels de la radio qui prêchent la bonne parole. Et gare à ceux qui ne boivent pas leurs paroles quasi divines. Ces dernières années, IHeartRadio a cumulé 20 milliards de dollars de dettes. Comme le disait Léonard de Vinci : "Nul conseil n'est plus loyal que celui qui se donne sur un navire en péril". Sacré Léonard.

La manifestation a été officiellement lancée par Alexa. Ne vous y trompez pas, Alexa n’est pas une gridgirl. C’est une intelligence artificielle développée par une autre pieuvre : Amazon. Les radios, au lieu de faire de la radio, en sont déjà toutes amoureuses : on dirait des poules qui ont trouvé un ver de terre au milieu d’une basse-cour. Ça fait presque pitié à voir. Alors, on entend des "Alexa par ici", des "Alexa par là"… En réalité, je vais vous faire une confidence, tous les cadres en charge des assistants vocaux ont le trouillomètre à zéro. Ils sont persuadés que s’ils ratent le coche des assistants vocaux, ils perdront en audience et donc en revenus.

T’as déjà vu un assistant vocal ? Le truc ne ressemble absolument pas à une gridgirl. En vérité, disons-le, c’est moche et ça ressemble à rien. C’est posé sur ta table de nuit, sur ton buffet ou près de ton téléviseur. C’est un outil particulièrement intrusif qui entend tout ce que tu lui dis et même tout ce que tu ne lui dis pas. L’assistant vocal, c’est une marche supplémentaire vers la déshumanisation, un peu comme les caisses sans caissières à Carrefour. Un vrai petit compteur Linky.

Mais tu crois vraiment que la vie de tes auditeurs se résume à un film de science-fiction ou quoi ? Un mec qui rentre du boulot et qui dit: "Bon, Alexa, j’ai passé une mauvaise journée. Mon chef me harcèle, mais j’ai quand même envie d’écouter la revue de presse d’Europe 1." Et le mec, tranquilou, pose son derrière sur son Voltaire, sirotant un p’tit Chivas Regal 25… Alors, je vais vous dire, les amis, au lieu de vous occuper d’Alexa, vous feriez mieux de développer des techniques indépendantes de diffusion. Parce que le jour où le Jeff décidera de vous montrer qui est vraiment le patron, ça m’étonnerait que vous buviez un p’tit Chivas Regal 25 à sa santé…


Monsieur Radio
Si Monsieur Radio travaille "dans" la radio depuis de très nombreuses années, il a néanmoins gardé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Septembre 2018 - 11:00 Monsieur Radio met le holà !

Lundi 27 Août 2018 - 11:00 Monsieur Radio : le bal des egos