La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Mathieu Gallet : le SNJ prend acte de la décision du CSA

Rédigé par le Mercredi 31 Janvier 2018 à 16:40 | modifié le Mercredi 31 Janvier 2018 à 17:41



Le SNJ Radio France constate que le premier groupe radiophonique français se retrouve désormais sans PDG. "Cette situation inquiète fortement les personnels car elle place leur entreprise dans une situation aussi inédite que périlleuse, à l'heure où l'Etat veut profondément réformer l'audiovisuel public" indique le SNJ.



"Aujourd’hui sans capitaine, le navire Radio France, qui pourtant affiche des résultats d’audience exceptionnels, n'a plus ni gouvernail, ni boussole. Une situation que ne méritent pas les 4 500 salariés. Plus que jamais, le SNJ sera sur le pont pour tenter d'éviter que cette belle maison ne soit sabordée par son actionnaire. Le SNJ demande l’interruption des discussions sur l'avenir de l'audiovisuel public jusqu'à ce que Radio France ait retrouvé un dirigeant légitime, aucun intérimaire ne pouvant raisonnablement engager l'avenir et l'existence même de l'entreprise" indique le syndicat de Radio France.

La réaction de Françoise Nyssen

De son côté, la ministre de la Culture a également pris acte de la décision du CSA, "qui est l’autorité compétente pour nommer et révoquer les dirigeants de l'audiovisuel public". Cet après-midi, Françoise Nyssen a expliqué que "le Gouvernement a tenu une position très claire : l’exemplarité des dirigeants des entreprises est nécessaire. C'est une condition absolue de bonne gouvernance et de légitimité des services publics et des acteurs qui en sont responsables. L'Etat actionnaire est aux côtés de la direction et des équipes de grande qualité de Radio France. Radio France est au cœur de notre réflexion et des travaux en cours sur la transformation de l’audiovisuel public".



Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >