La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Le SNRL renforcé à la Commission FSER

Rédigé par le Vendredi 15 Novembre 2019 à 08:17 | modifié le Vendredi 15 Novembre 2019 à 08:19



Le ministre de la Culture Franck Riester, sur proposition du directeur général des Médias et des Industries Culturelles Martin Ajdari qui s’était engagé à soutenir les radios lors du Congrès de Biarritz, a signé le nouvel Arrêté de nomination à la Commission du Fonds de Soutien à l’Expression Radiophonique. Avec le doublement des sièges attribués au SNRL, et la nomination de 4 mandataires du syndicat toutes les radios associatives vont pouvoir faire entendre "une voix plus forte, juste et constructive".


Yann Artiguelongue, Christophe Betbeder, Mélanie Charpentier-Torrente et Mireille Alfare de Lorenzo © SNRL
Yann Artiguelongue, Christophe Betbeder, Mélanie Charpentier-Torrente et Mireille Alfare de Lorenzo © SNRL

"C’est un excellent signal. Dorénavant, le SNRL bénéficie de deux sièges de titulaires, et nos confrères de la CNRA et de la FFRC, occupent chacun un siège" indique le syndicat présidé par Emmanuel Boutterin. Le 16 octobre, le syndicat avait présenté ses 4 mandataires lors d’une séance d’ouverture solennelle de son Conseil National. Quatre mandataires ont été désignés Mélanie Charpentier-Torrente (journaliste professionnelle), Christophe Betbeder (directeur du réseau des radios de culture basque "Euskal Irratiak" et dirigeant de la radio Gure Irratia), Mireille Alfare de Lorenzo (ancienne Présidente de la Fédération Aquitaine des Radios Locales (FARL) et Yann Artiguelongue (directeur de Radio Verdon et Secrétaire Général de la Fédération des Radios Associatives du Sud-Est).


Pour Emmanuel Boutterin, le Président du syndicat : "Franck Riester doit être remercié pour avoir rééquilibré la commission du fonds de soutien. Pour notre part, nous avons fait le job : les mandataires du SNRL ont été rigoureusement sélectionnés pour leur professionnalisme, leur capacité d’écoute, leur ouverture d’esprit et leur aptitude à représenter l’intérêt des radios locales de manière constructive". Le budget de la Culture prévoit un abondement du FSER équivalent à l'année passée soit 30.5 millions d'euros. Le SNRL, favorable à un renforcement de la subvention sélective, propose que soit réévalué cette dotation d'un million supplémentaire dès 2020 afin notamment que les radios puissent répondre au défi de la planification locale en DAB+, prévue par le CSA. Pour Sylvain Delfau, son Secrétaire Général : "Plus que jamais,  les radios innovantes, créatrices d'emplois qualifiés, actives sur leur territoire, doivent être mieux soutenues par la puissance publique".

Le SNRL s'engage notamment dans trois combats : "pour la prise en compte du DAB +, pour un FSER à 33 millions en 2021 et pour éviter le "gel" budgétaire de la dotation de l'Etat".


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 11 Décembre 2019 - 15:00 Inscrivez-vous aux Grands Prix Radio 2020