La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias

Le MAG 112 - La Maroc a aussi son Salon de la Radio

Rédigé par le Mardi 11 Juin 2019 à 07:37 | modifié le Mardi 11 Juin 2019 à 07:37



Casablanca Broadcast Days est un rendez-vous incontournable des professionnels de la radio au sein du royaume, mais également sur l'ensemble du Maghreb. Un Salon mêlant un village d'exposants, conférences et formations : une nécessité pour un marché jeune et dynamique. Thème de cette édition : "Cross media pour une meilleure intégration au digital". Rencontre avec Younes Yamouni, directeur général de PHF Com, organisateur de l'événement.



LLPR - Qu’est-ce que Casablanca Broadcast Days ? 
YY - 
Les personnels techniques du broadcast marocain n’ont que très rarement l’opportunité d’assister à des formations sur les dernières technologies de notre industrie. Lorsque j’ai initié ce projet en 2015, c’était une façon pour moi de contribuer à la formation de mes clients, en demandant à mes partenaires étrangers (fabricants et éditeurs) de prodiguer des formations techniques gratuites. Au fil des éditions, nous avons ajouté l’espace exposition pour les rencontres B2B, puis ouvert la participation aux marques concurrentes à celles que je distribue. Voilà 2 éditions que l’événement s’est mué en RV incontournable du broadcast au Maroc.


LLPR - Que peut-on y voir ?
YY - 
Comme expliqué précédemment, les équipes techniques assistent aux formations et rencontrent les fabricants/éditeurs. Mais c’est aussi pour eux l’occasion d’échanger avec leurs confrères de manière plus posée et décontractée, enrichissant ainsi les expériences.
Par ailleurs, nous organisons depuis 3 années des ateliers dédiés aux équipes commerciales et marketing des médias audiovisuels. Ces ateliers sont animés par des professionnels en matière de techniques de diversification des revenus des radios et TV. Le marché marocain étant relativement jeune, ces outils sont d’une utilité certaine aux opérateurs locaux.
 
LLPR - À quel public est-il destiné ?
YY -
 Toute personne ayant un intérêt direct avec le monde de la radio et de la télévision. Il s’agit d’un salon professionnel dont la thématique centrale s’articule autour de la radio et la TV : les moyens techniques, le développement de contenu, la commercialisation des contenus et l’ouverture sur le digital.
 
LLPR - Quelle est la situation du paysage radio au Maroc ?
YY - 
L’ouverture de l’audiovisuel à l’initiative privée en est encore à ses débuts. Le peu d’opérateurs autorisés existants ont démarré leurs activités entre 2006 et 2010, mais tous ces opérateurs rayonnent aujourd’hui sur le plan national avec un réseau de couverture assez étendu. Le travail accompli en moins de 15 ans est gigantesque. Évidemment, il reste encore beaucoup à accomplir et l’irruption des smartphones chez les plus jeunes impose une transformation des modes de consommation de ces deux médias. Les investissements en équipements sont conséquents, secteurs public et privé confondus, le marché publicitaire est lui un peu moins dynamique du fait justement de sa reconfiguration par l’avènement de ces nouveaux médias.
 
LLPR - Dans les autres pays du Maghreb ?
YY - 
Les derniers événements politiques de la région n’ont malheureusement pas épargné le secteur audiovisuel au Maghreb. La Tunisie traverse une réelle crise économique, l’Algérie est en phase de renouvellement de ses institutions de gouvernance, la Libye vit un chaos sans précédent. Seuls le Maroc et la Mauritanie arrivent à tirer leur épingle du jeu. Cela influe évidemment sur l’activité des radios et TV installées dans ces pays. Je reste intimement persuadé que cette situation n’est que passagère et que le secteur audiovisuel entamera sa restructuration assez rapidement dans tous ces pays. C’est un élément nécessaire au développement.
"Les investissements en équipements sont conséquents, secteurs public et privé confondus"

Programme

Ateliers "Contenu" ce mardi 11 juin à 10h
Le contenu est l’avenir de la radio, multipliez les sources de votre audience, se propulser sur les réseaux sociaux avec la vidéo et comment bien débuter, la pub native: monétisez enfin vos audiences digitales, adaptez votre offre digitale pour des revenus diversifiés avec Philippe Chapot et Jean-Charles Verhaeghe.

Atelier "Marketing vente" ce mardi à 11h30
Mesurer votre musique et vos contenus, études qualitatives sur les contenus, recherche musicale en temps réel avec le Fanscore 40, auditorium, prenez le bon cap avec vos auditeurs avec Bruno Witek, DG de Fan Score Music.

Atelier "Ventes" ce mercredi 12 juin à 14h
Optimiser vos ressources avec la virtualisation, intérêt de déporter les machines dans un cloud, avantage de l'itinérance et de la sécurisation des machines virtuelles, cloud privé ou cloud partagé (une notion de taille), logiciel de planification, CRM ou diffusion dans le cloud, amortissement des infrastructures achetées ou hébergées, cas concrets de virtualisation (Groupe 1981-Europe 1) avec Dominique Wenger (Zenon).

En partenariat avec La Lettre Pro de la Radio

Pratique

Casablanca Broadcast Days
11 et 12 juin 2019
Grand Mogador
Casablanca 
Infos sur : broadcastdays.com


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio et Le POD., coordinateur de la rédaction à Paris,... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Septembre 2019 - 15:10 Radio France ouvre ses portes aux auditeurs