La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


Europe 1 coupe son émetteur Grandes Ondes

Rédigé par le Mardi 31 Décembre 2019 à 08:50 | modifié le Mercredi 1 Janvier 2020 à 15:59



Fin d'une époque débuté en... 1955. Dans un contexte de numérisation, et aussi d'économies, le bateau amiral de Lagardère éteindra ce soir, à minuit, son émetteur Grandes Ondes. Explications avec Anne Fauconnier, Secrétaire Générale des radios du groupe Lagardère, Europe 1, RFM et Virgin Radio.


LLPR - Où se situe l’émetteur Grandes Ondes d’Europe 1 et quelle est son histoire ?
AF -
L’ émetteur se situe dans la Sarre, à quelques kilomètres de la frontière française sur les communes de Wallerfangen et Überherrn. La diffusion Grandes Ondes a démarré en 1955 a la naissance d’Europe 1.

LLPR - Pourquoi faire le choix d’éteindre cet émetteur ce 31 décembre à minuit ?
AF -
La diffusion Grandes Ondes n’est pas une diffusion d’avenir et le choix d’éteindre cet émetteur correspond à la volonté d’Europe 1 de se moderniser et de capitaliser sur les autres modes de diffusion FM, internet, 4G, enceintes connectées, et dans les prochains mois en DAB+. D’autres radios comme la radio sarroise et Radio France ont aussi fait le choix de ne plus être diffusées en Grandes Ondes.
 
LLPR - Est-il possible de chiffrer l’audience générée par cet émetteur ?
AF -
Les chiffres fournis par Médiamétrie sont issus du déclaratif et montrent une tendance constante à la baisse depuis 15 ans. Notre souhait est de réorienter les auditeurs Grandes Ondes vers des moyens d’écoute plus modernes. L’application mobile et internet peuvent être des possibilités d’écoute fiable et nous avons un bon réseau en couverture FM dont la liste des fréquences est à retrouver sur europe1.fr.
 
LLPR - Enceintes connectées, streaming, FM, DAB+… Vers quels supports allez-vous maintenant diriger vos efforts ?
AF -
Notre stratégie est de développer tous les moyens de diffusion futurs. Enfin, les auditeurs qui souhaitent contacter Europe 1 sur ces sujets peuvent le faire via europe1.fr.



Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

143.Posté par Koucha le 27/06/2020 21:15
je suis très déçu des coupure d'europe 1 france inter rmc france info france bleu
dans certain endroit a la campagne et dans des zone blanches la radio fm ne passe pas et en am sa capte bien

142.Posté par Maurice JÉGADO le 21/06/2020 14:40
C'est vraiment très triste de voir disparaître ce service comme si internet était une alternative. Internet n'est pas une alternative, écouter la radio sur internet est très énergivore comme un commentaire précédent le mentionne ; il faut constamment recharger les batteries ; en outre, le streaming n'est pas sans fautes, il stoppe souvent sans raison et doit être relancé. A l'heure où les économies d'énergie est un sujet très important pour le climat et le futur de l'Humanité, des décisions opposées sont prises.

Ceci affecte les territoires isolés, tous les pays limitrophes et le développement de la francophonie.

France-inter a fait la même chose et c'est pire car c'est une radio publique. Cette décision fut prise sans concertation aucune ; ils sont restés sourds à toute pétition de la francophonie alors que le développement de celle-ci a été jugée prioritaire par le présent gouvernement. Le député chargé de représenter les français à l'étranger est sans pouvoir et ce sont toujours des "élites parisiennes" qui elles, ayant accès à toutes les ressources, se permettent de prendre ces décisions sans concertation à l'encontre d'une partie de la population et des territoires plus isolés. Ça s'appelle discrimination.

J'espère que la convention citoyenne du climat s'emparera du sujet et fasse des propositions de retour au fonctionnement de ces services qui sont peu côuteux sur le plan énergétique. Par ailleurs, le coût de fabrication environnemental des postes récepteurs Grandes Ondes est bien inférieur au DAB.

Je serais curieux de connaître le coût du maintien de ce service, sachant que ces émetteurs sont rentabilisés depuis longtemps. Je ne pense pas que cela permette de faire de grandes économies.

Si l'accès aux nouvelles technologies pour certains signifie la perte de services pour d'autres alors c'est une régression et j'espère que la direction reviendra sur cette décision.

141.Posté par Boursot emmanuel le 27/04/2020 21:44
Première nouvelle je ne savais pas que Europe 1 était coupé en go et pouétant très intéresse par la fm et rnt câble sat c'est une coupure brutale et oui à Strasbourg europeu 1 est très bien reçu mais en dehors de strasbourg il y a des stations allemandes qui grignote exemple Hageneau

140.Posté par Jacques BILESIMO le 27/04/2020 19:52
Bonjour. J'habite dans le sud-ouest du département de la Marne. Il nous est impossible d'écouter E1 en FM vu l'implantation des émetteurs FM de la région. Certes il y a le net mais pas top quand on bricole dans le garage hors maison ou dehors ! Je me déplace fréquemment dans l'Est de la France ( Lorraine, Franche Comté ) et là aussi impossible d'avoir E1 en continu depuis l'arrêt de l'émetteur GO. J'ai donc fait une croix sur cette station à laquelle j'étais fidèle depuis mes 10 ans, âge où j'ai construit mon premier poste de radio ...
Je ne suis pas seul à déplorer cette situation, pas mal de voisins de tous âges ont été également surpris par cette décision brutale et bien cachée. Et que dire de tous les anciens dont certains ne sont même pas équipés FM. Ils sont plus nombreux que l'on pense. Et tout ce petit monde n'a pas été consulté par les sbires du financier Lagardère. Honte à lui et aux décideurs d'E1 .
PS : RMC vient de faire la même connerie, espérons que RTL ne fera pas de même. Peut-être faudrait-il lancer une pétition ?

139.Posté par Clausse le 24/04/2020 23:17
De nationalité belge ,je capte depuis mon enfance cette station de radio,
Que devons nous faire pour vous écouter ??
Vraiment déçu de votre décision !
N'oubliez pas qu'avec le système des grandes ondes ,nous pouvions parcourir
des kilomètres de réception ,la digitalisation de vos systèmes ne changera rien !
De part de ma déception ,au revoir !!!

138.Posté par FICHET DANIEL le 07/03/2020 08:34
Depuis la coupure des GO, je ne recoit plus europe 1 sur ma radio; pourtant FM. Honet à europe 1 ou plutôt europe 0. J'écourais europe N°1 depuis 1960. Bye bye.....

137.Posté par FICHET DANIEL le 07/03/2020 08:34
Depuis la coupure des GO, je ne recoit plus europe 1 sur ma radio; pourtant FM. Honet à europe 1 ou plutôt europe 0. J'écourais europe N°1 depuis 1960. Bye bye.....

136.Posté par Jean AZEMA le 02/03/2020 09:50
bonjour
j'habite ( à Revel ) 50 km à l'est de Toulouse , c'est un coin qui a pas mal d'habitants et pourtant le CSA refuse d'installer un émetteur pour "Europe1" , je réclame cet émetteur depuis facilement 25 ans , toutes les grandes stations sont reçues sur plusieurs fréquences et pas une pour "europe1". Avec la disparation des grandes ondes on reviens à 100 ans en arrière .

135.Posté par Philippe BARTHELEMY le 23/02/2020 11:06
C'est triste pour les étrangers proches de la France de ne plus pouvoir recevoir Europe 1. Dans mon salon, j'ai un poste à Galène qui grâce aux 7 fils de 10m dans le grenier et une bonne terre autour des fondations, recevait cet émetteur, plutôt faiblement mais de façon nette, diffusé par un haut-parleur Céma de 1929, branché à la place du casque. Au sud de Strasbourg, le signal récupéré était suffisant pour l'actionner (récupération de 300 à 500mV redressés à la détection).
Ça faisait toujours son effet quand j'expliquais au gens de passage que c'était sans aucun apport d'énergie suppllémentaire, même pas solaire. Il y avait quelques années, je recevais également France Inter assez fort par l'émetteur PO de Sélestat: un 100kW distant de 45km. Il a été éteint en premier avant Allouis (lui trop éloigné donc trop faible pour être reçu sur ce poste). Il ne me reste plus que RTL mais il faut coller l'oreille à côté du pavillon du HP. Sinon la nuit, on capte assez faiblement mais net, l'étranger.
a propos d'étranger, il faudrait que vous vous regroupiez pour "râler à l'unissons".
Bon dimanche.
PhB

134.Posté par Stephane lep le 23/02/2020 08:16
Bonjour,

Je suis très deçu de la coupure d' Europe1 sur les grandes ondes.Je vis a York en Angleterre, et tous les jours j'avais le plaisir d'ecouter cette radio dans ma voiture en allant travailler.

Maintenant je suis devenu un auditeur de RTL et j'en suis content.

Bye

133.Posté par péruez le 19/02/2020 09:58
impossible d'écouter Europe N°1 sur une petite radio

132.Posté par Jean-François le 18/02/2020 08:38
Ecouter la FM sur un "transistor" est beaucoup plus énergivore en piles qu'avec les GO. la disparition d'Europe 1 sur les ondes longues est tout à fait regrettable.

131.Posté par Philippe BARTHELEMY le 17/02/2020 21:15
Bonjour à tous
Quand j'étais étudiant en 1975, à Nancy, pour patienter dans la queue du restaurant universitaire, je m'étais fait un petit poste miniature dans une petite boite en pastique genre carte de visite. L'alimentation était une Pile de 1,5V LR3. Le cadre de quelque centimètres de longueur était accordé avec deux condos aux choix sélectionnés par une tout petit inverseur, pour recevoir soit RTL ou Europe 1. Un enroulement de quelques spires comme secondaire allait directement sur la diode de détection suivie d'un OC71 (peut-être un second étage). Un jack 3,5mm placé dans le collecteur permettait d'y brancher un écouteur dynamique de prothèse auditive, bien plus sensible que les petits "dynamiques" livrés avec les petites radios de l'époque et de bien meilleure qualité que les piézos. Le jack femelle a été bricolé pour fermer le contact du côté négatif de la pile (la masse au plus) quand on insère le jack mâle.
Ainsi en débranchant, le - de la pile se retrouvait en l'air.
Le niveau était vraiment confortable vu la proximité des deux émetteurs et la bonne sensibilité du cadre malgré sa petite taille.
Je ne l'ai plus hélas, dans mon musée, j'ai du le donner à quelqu'un, dommage.
A une prochaine
PhB
Complément rajouté après le dîner.
C'était pour me rappeler mes débuts dans la radio 10 ans plus tôt avec les premiers appareils dans des tubes métalliques de vitamine C, sans circuit imprimé, câblés en araignées (montages 3D), c'était aussi ma période, alimentation en 1,5V, comme un petit émetteur FM dans une petite boite d'allumettes, son fil souple d'antenne qui pendouillait, avec une pile LR01, le micro prenait le plus de place. Pour l'éteindre et le ranger, il suffisait de mettre la pile...à l'envers, refermer la boite et enrouler le fil autour. J'en ai vendu pas mal à l'Armée (ça m'a valu une convocation chez le colon du régiment qui a trouvé la chose astucieuse mais m'a fait un rappel à la loi: c'était avant 1981). Fabriqué à plusieurs exemplaires: 20F de matos, vendu 50F, ça a bien "arrondi ma solde" à l'époque.
PhB

130.Posté par Martin Steiger le 17/02/2020 14:47
J'ai commencé à écouter Europe 1 sur mon radio superhet fabriqué par moi-même à partir de 1965. En faisant mes devoirs d'école j'ai écouté "Salut Les Copains". Depuis cette époque j'étais un écouteur fiel de E1. Aujourd'hui je possède une Vedette 54 que j'ai équipé d'un poste 1949 Philips qui ne reçoit que AM (PO et GO). Quand je sors en Vedette je mets mon radio et j'écoutais E1 parceque en Suisse on le recevait très bien. Je dois avouer que depuis de "Salut Les Copains" E1 n'a pas pu suivre sa popularité (au moins à l'étranger). Allez, remettez votre emetteur puissant en route et faites une révision, parceque il y avait dérnièrement un bruit parasite sur l'antenne (condensateur défectueux?). C'est un avantage unique de posséder un émetteur qu'on reçoit dans pratiquement toute l'Europe du nord sans problème.
PS j'ai appris mon Français en écoutant "Salut Les Copains" (ma langue maternelle est le Suisse Allemand).

129.Posté par Pascal Rodoz le 15/02/2020 06:27
Il faut effectivement être tourné vers l'avenir...Je collectionne les vieilles radios fonctionnant uniquement sur GO et PO...souvenir... Je deviens donc un nouvel auditeur de RTL. Heureusement qu'ils sont encore là pour que mes petites radios ne deviennent pas complètement muettes. A chaque nouvelle technologie poussant l’ancienne vers l'extérieur, on jette plein d'appareils fonctionnels à la poubelle....et c'est ça l'avenir selon Europe 1 ?

128.Posté par Tomasz Miś le 14/02/2020 00:16
J'écoutais l'Europe 1 sur les GO... Et maintenant, je ne l'écoutera pas DU TOUT. :(

127.Posté par charles Magne le 05/02/2020 23:14
Bonsoir, tous les jours j'écoutais en voiture Europe1 en allemagne . FranceInter avait déjà disparu, il ne reste que RTL (bof) et la BBC.

126.Posté par PhB le 05/02/2020 12:43
Bonjour
Né en 1955, mes premières radios fabriquées maison, fonctionnaient en Po et Go.
De métier, spécialiste en Hautes Fréquences, je veux attirer l'attention sur les points suivants:
Le Grandes Ondes sont des ondes se propageant majoritairement par le SOL!
C'est le seul système absolument fiable pour propager des informations à distance quelque soit les conditions (climatique, catastrophe). De plus un récepteur GO est ultra simple: 30 composants suffisent sans informatique, il peut être facilement "durci" aus rayonnements, bref 100% fiable, pas de plantage.
Ces ondes, du fait de leur longueur kilométrique (anciennement 1829m pour FR1), malgré les 2MW balancés dans les antennes, l'énergie se développe sur des distances telles que ça n'a pas d'effet biologique notable. Ce n'est pas le cas dès que les longueurs d'ondes sont voisines des dimension du corps humain comme en FM ou le quart d'onde fait 75cm. C'est encore pire avec les UHF où on a des phénomène de résonnance avec des petites parties du corps humain et, c'est bien pire avec le WIFI et sera dangereux avec le développement de la 5G où on baignera tous dans un bain de hautes-fréquences depuis 700MHz jusqu'à 5GHz.
Bénis seront les gens vivants dans les coins reculés, difficiles d'accès. Pendant longtemps, on n'a considéré que les effets thermiques avec le fameux seuil de 10mW/cm², avec les GSM est arrivé la notion du DAS, un peu plus subtil mais qui ne change rien sur les effets. Alors bougez-vous, surtout les jeunes car, sous prétexte de la généralisation des objets interconnectés, on est entrain de se préparer une belle "soupe corrosive". N'oubliez-pas, les ondes radios, c'est comme la radioactivité, le corps humain n'a pas de capteur sensoriel pour les détecter.
PhB: passionné de radio également
Si vous voulez échanger, utilisez mon adresse courriel:
f1hfo.barthelemy@free.fr

125.Posté par rivet le 04/02/2020 15:04
je ne peux plus ecouter europe 1 car je capte tres mal

124.Posté par brunomoto76 le 30/01/2020 18:55
Je suis né en 1964 et j'écoute très souvent RTL en grandes ondes donc je défend les arguements des orphelins de Europe 1 en grandes ondes.... car même à 12 kms de Rouen la fm n'est pas toujours de bonne qualité et puis quand je me déplace en France notamment dans le centre ou les alpes c'est bien confortable et très pratique de capter les grandes ondes ! Tous les Français ne sont pas fan des applications et autres gadgets ! La magie de la radio reste le transistor ou un autoradio !!!!
Comme d'habitude les "élites parisiennes" ne comprennent rien à la vie des provinciaux et après on s'étonne qu'on a une crise des "gilets jaunes" en France, on pousse ce peuple à la révolte avec tant de mépris pour la province !
Moi je n'écouterai jamais les radios autres que via un poste en fm ou AM/GO
Sinon ce sera rien du tout
Bruno provincial de Barentin 76

1 2 3 4 5 » ... 8
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2020 - 15:50 Quel rapport (Hurard) avec le podcast ?