La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Dernière étape avant le lancement du DAB+

Vendredi 13 Avril 2018



Le lancement du déploiement du DAB+ est prévu le 19 juin 2018 dans les Hauts-de-France. Dans ce but et conformément à son calendrier, le Conseil supérieur de l’audiovisuel donne aujourd’hui son agrément à 7 sites de diffusion DAB+.



Cette première phase de déploiement du DAB + permettra aux auditeurs de capter le 19 juin prochain 39 radios en qualité numérique sur l’agglomération lilloise et entre 9 et 13 radios dans les autres bassins de vie de la région. Ces 7 sites de diffusion visent à couvrir les bassins de vie des Hauts-de-France (multiplex Lille étendu), l'agglomération lilloise (multiplex Lille 1 et Lille 2), les communes de Douai, Lens, Béthune et d'Arras, les villes de Valenciennes, de Dunkerque, de Calais et de Boulogne-sur-Mer. "Avec le DAB+, une offre enrichie de radios dont certaines exclusivement en numérique, pourra être reçue par les auditeurs équipés d’un récepteur compatible avec le DAB+" précise le CSA.

Un "fort attachement" au DAB+

Le dernier projet de déploiement de la radio numérique terrestre remonte à 2014. En adoptant pour sa forme actuelle, le DAB+, un calendrier resserré et en concentrant les efforts sur les axes routiers et les grandes agglomérations, le CSA veut montrer "son fort attachement à ce mode de diffusion performant qui complète l’offre existante". Rappelons que le 24 mai 2017 le CSA a autorisé les éditeurs de radio ayant répondu à l’appel à candidature lancé le 1er juin 2016 pour une diffusion dans la région des Hauts-de-France ainsi que 5 opérateurs de multiplex les 18 octobre et 22 novembre 2017. Ces opérateurs ont alors proposé les 7 sites de diffusion autorisés ce jour.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Avril 2018 - 08:17 Europe 1 s'installe aujourd'hui à Strasbourg