DAB+ : voici les 40 radios nationales candidates, Radio France en suspens

Rédigé par le Jeudi 20 Décembre 2018 à 11:20 | modifié le Vendredi 21 Décembre 2018 à 07:25



Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a dévoilé la liste des stations recevables suite à l'appel métropolitain en radio numérique terrestre (DAB+). Sur les 40 dossiers reçus, 24 d'entre eux seront sélectionnés mi-février, sans compter Radio France qui n'a pas (encore) préempté de fréquences...


L'appel métropolitain en DAB+ a reçu deux fois plus de dossiers que la ressource disponible.
L'appel métropolitain en DAB+ a reçu deux fois plus de dossiers que la ressource disponible.

Depuis le 19 décembre 2018, "une date marquante", selon le président du CSA : 21,3 % de la population française est couverte par le DAB+ après l'activation des villes de Lyon et Strasbourg après Paris, Nice, Marseille et Lille. Ce qui déclenche l'obligation pour les constructeurs d'intégrer une puce DAB+. Mais le calendrier laisse encore une marge de manoeuvre assez large...
"A la fin mars 2019, tous les postes haut de gamme avec écrans devront intégrer la puce DAB+. Beaucoup d'entre eux l'ont déjà. A la fin décembre 2019, tous les postes transistors devront intégrer cette puce. Mi 2020, tous les postes y compris les autoradios devront intégrer la compatibilité DAB+" a indiqué Nicolas Curien, conseiller du CSA en charge de la radio, lors d'une conférence de presse au siège du Conseil. "Il ne s'agit pas de substituer une technologie à une autre, notamment la FM" a rappelé le président Olivier Schrameck, dont le mandat de 6 ans s'achève le 23 janvier prochain.

Des radios historiques et Radio France en suspens

Il a également dévoilé la liste des dossiers recevables suite au grand appel métropolitain en DAB+.  Sur les 40 dossiers reçus lors de la clôture de cet appel national le 21 novembre dernier tous ont été déclarés recevables, parmi eux, tous les grands groupes historiques nationaux, qui ont longtemps trainé les pieds, et des stations indépendantes mais également quelques petits nouveaux. "Les grandes radios ont admis qu'il s'agissait d'une technique complémentaire qui pouvait enrichir leur offre dans un contexte de compétition accrue" s'est félicité le président Olivier Schrameck.


Parmi eux, 6 radios de catégorie E (généralistes), 2 nouveaux projets : Radioloïde, Radio Mon Pays (issu de radios libres) et 22 radios déjà autorisées, 4 déjà en DAB et 8 nouveaux projets. Le CSA devrait trancher en sélectionnant 24 stations. La liste devrait être publiée mi-février 2019 pour un lancement des émissions en 2020. 
La décision de Radio France sur le DAB + reste une question en suspens, puisque le groupe public a le pouvoir de faire préempter des fréquences pour ses services, a priori sur 6 chaînes (hormis France Bleu qui n'a pas de couverture nationale). "Je crois pouvoir dire qu'aujourd'hui que les responsables de Radio France sont persuadés des avantages de cette technique" a indiqué Olivier Schrameck. "Il y a une conscience chez Radio France que si ils ratent le DAB+ ils auront un retard non rattrapable". Mais c'est à la tutelle de Radio France, l'Etat, "d'encourager, de freiner ou de contrecarrer, ce tournant de politique de la radio publique" a précisé le président du CSA.

Appel métropolitain en DAB+ : voici les dossiers recevables

Musicales : Chante France, Chérie, Fun Radio, Générations, Jazz Radio, Latina, M Radio, Mélody, Nice Radio, Nostalgie, NRJ, Oui FM, Radio Classique, Radio Crooner, RFM, RTL 2, Skyrock, TSF Jazz, Virage Radio, Virgin Radio
Humour et chansons : Rire et Chansons
Information :  BFM Business
Confessionnelles : Radio Espérance, Radio Maria
Jeune Public : Radio Pitchoun
Public franco-maghrebin : France Maghreb 2
Nouveaux projets en catégorie D : Air Zen, BFM Radio, Radio Baika, Radio Bonheur 100 % Chansons françaises, Radio Débats et Nouvelles, Radio Fraternité, Skyrock Klassiks et Yin.


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio, coordinateur de la rédaction à Paris, diplômé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Janvier 2019 - 09:00 Omniplayer choisit ACE Media Tools

Mercredi 16 Janvier 2019 - 08:19 126 000 Radio : l'audience de la radio le week-end