La Lettre Pro de la Radio & des Médias



DAB+ : 13 études d'impact et une consultation

Rédigé par le Mercredi 6 Juin 2018 à 07:18 | modifié le Mercredi 6 Juin 2018 à 09:45



L'accélération du calendrier du DAB+ se concrétise. Conformément au planning prévu, le CSA vient de publier les études d'impact concernant les 13 zones étendues qui seront mises en appel dès cet été ; elles sont accompagnées d'une consultation auprès des opérateurs. Une étape préliminaire essentielle dans la longue procédure d'autorisation de nouvelles radios en DAB+.


L'étude sur chaque zone prend en compte l'addition de nouveaux programmes sur un multiple local, un multiplex étendu, mais aussi sur deux multiplex nationaux qui seront aussi mis en appel dès cet été. Au total, avec 13 radios par multiplex, les grandes agglomérations pourraient ainsi bénéficier de 52 radios supplémentaires. Les villes concernées sont Tours, Toulon, Saint-Etienne, Poitiers, Pau, Orléans, La Rochelle, Grenoble, Dijon, Besançon, Bayonne, Avignon et Annecy.

La radio de proximité plutôt en bonne santé

Si les résultats de chaque étude montrent quelques inégalités d'une zone à l'autre, le CSA note dans l'ensemble une bonne santé du média radio sur les marchés locaux. Il souligne aussi que l'arrivée de nouveaux programmes en DAB+ aura un impact limité à court terme sur les marchés publicitaires locaux tandis que l'offre supplémentaire satisfera fortement l'objectif de pluralité de programmes inscrit dans la loi. Les documents relatifs à chaque étude sont disponibles sur le site du CSA. Les réponses à la consultation doivent parvenir au régulateur au plus tard le 27 juin 2018. Rappelons que le DAB+ sera officiellement lancé à Lille le mardi 19 juin en présence de tous les acteurs de la chaîne DAB+. Plus d'information dans nos colonnes sur cet événement dans quelques jours.


Olivier Oddou
Olivier Oddou est le co-fondateur et directeur du site SchooP.fr qui retrace 35 ans d'histoire de... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >