La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Comment encourager les radios privées à adopter le DAB ?

Lundi 3 Avril 2017



Il s’agissait du sujet de la conférence animée par Patrick Hannon, président du WorldDAB, lors du "Radio Summit" de l’UER / EBU. Loin d’ignorer les arguments du pour ou du contre le DAB pour les radiodiffuseurs, force est de constater que beaucoup d’entre eux ont déjà fait le choix en faveur de la Radio Numérique Terrestre.



Rappelons que le DAB contribue à la construction ou au renforcement des marques des radiodiffuseurs. Celui-ci leur permet de toucher une audience nouvelle, inatteignable en raison de la saturation de la FM. Le scepticisme continue néanmoins (avec des arguments que l’on peut entendre : "le futur est dans l’IP", "l'arrivéé de nouveaux compétiteurs" ou encore "le coût de la double diffusion FM/DAB".
La présentation de Patrick Hannon a permis de mettre en avant les raisons pour lesquelles les radios devraient faire le saut vers la RNT.
 

RNT versus IP

"La technologie DAB est le futur de la radiodiffusion avec 56% des européens qui reçoivent déjà un signal DAB. L’IP, malgré ses avantages présentent des contraintes à commencer par son coût pour les radios comme pour les auditeurs" a tenu a rappelé Patrick Hannon. Le WorldDAB rappelle que "des initiatives sont prises pour intégrer le DAB dans les nouveaux récepteurs et que les bénéfices du DAB sont réels et présentent des opportunités". Les radiodiffuseurs privés qui s’impliquent en bénéficient déjà.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 09:21 RTL s'installe à La Plagne

Vendredi 15 Décembre 2017 - 09:00 Qobuz, maintenant en Italie et en Espagne