La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias

Crooner Radio satisfaite de sa diffusion nationale multi-zones

Rédigé par le Lundi 2 Septembre 2019 à 16:50 | modifié le Lundi 2 Septembre 2019 à 16:50



Les récentes attributions de juillet 2019 de la part du CSA ont satisfait Crooner Radio qui estime être récompensée pour la nouveauté de son programme national et par sa pugnacité relative à la longue gestation de la diffusion DAB+ en France depuis 2009.


Dans un contexte tant attendu de diffusion nationale et globale de l’ensemble des grands acteurs de la radio courant 2020, il faut maintenant comprendre que les radios pionnières de la longue aventure (2009 – 2019, soit 10 ans d’attente et de dépenses) devraient à présent être "portées" par un élan national et général après avoir « essuyé les plâtres » de la nouvelle diffusion HD, comme jadis les télévisions pionnières de la TNT.

Concernant les grands groupes de radio (qui ont longtemps freiné ce démarrage) il faut savoir les attributions CSA étant officiellement faites depuis mars 2019, il faut à présent aux grandes majors telles que Radio France, NRJ, RTL ou Europe 1 un délai administratif et technique situé entre 9 e 12 mois avant diffusion). C’est donc au printemps 2020 que la diffusion DAB+ de la radio, avec son HD et images couleurs, envahira les villes de France dans un contexte généralisé et ce, en phase avec les nouvelles législation d’obligation d’équipement automobile qui va générer 3 millions de véhicules multi-gammes équipés par année.
 

Dans ce contexte, enfin porteur et une fois l’ensemble des zones de diffusion françaises attribuées à son bénéfice (il reste encore une attribution dite régionale de 15 zones à obtenir), Crooner Radio pourra estimer son investissement de 10 années de combat enfin porteur.


Les Zones plus intéressantes

D’autant plus que le réseau national "par zones" est beaucoup plus intéressant en terme de coûts et de rentabilité que le réseau national dit "métropolitain" (réservé aux grandes majors) en raison du coût très important de la continuité de diffusion autoroutière (absorbant 70% du prix global). Comme nous l’avait précisé Jean-Baptiste Tuzet, fondateur de Crooner Radio,  il y a quelques mois : "avec notre stratégie de grandes plaques de diffusion, nous couvrons les axes autoroutiers à 100 km autour des villes, ce qui permet la continuité des urbains. Les majors vont payer les autoroutes très pour un trafic irrégulier, sachant qu’entre 10h et 18h, le flux autoroutier est au calme. De plus, les sondages autoroutiers posent problème aux instituts de mesure". Plus généralement, les grands acteurs prennent à présent pleinement conscience de la nécessité absolue de préserver une diffusion hertzienne moderne et numérique, compatible avec le digital.


Philippe Chapot
Fondateur et directeur de la publication de La Lettre Pro de la Radio et des Médias et du POD,... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).