La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Contrôle des radios : la position de la CNRA

Mardi 28 Novembre 2017



Les radios locales utilisent-elles correctement, et en toute transparence, les subventions qui leurs sont allouées ? Les radios locales doivent régulièrement rendre compte de leurs activités et notamment de l'utilisation des subventions versées. Sollicitée par la DGMIC, la CNRA a clarifié sa position.


La question des contrôles est inscrite dans le décret n° 2014-1235 du 22 octobre 2014 qui tend à renforcer les modalités de contrôle de l'utilisation des subventions versées. Trois points de contrôles sont concernés : l'existence d'un local, la présence d’un studio et la présence du personnel d’antenne (salariés et bénévoles). "La DGMIC n’ayant pas les compétences techniques pour vérifier si le matériel radiophonique fonctionne, elle demande un appui technique aux représentants de la CNRA. Sachant que le coût des contrôles sera impacté sur l’enveloppe de la subvention sélective".

Pour la CNRA : "les fédérations se positionnent contre la présence des représentants de la CNRA de la commission du FSER lors du contrôle, mais souhaite que les représentants de la CNRA à la commission du FSER soient informés de la liste des radios qui seront contrôlées et d’être en copie du résultat des contrôles".
Par ailleurs, la CNRA suggère que le résultat des contrôles fasse "l’objet d’un procès-verbal contre-signé par la radio avec la mention des possibilités de recours". La CNRA souhaite également qu’un membre du CTA soit présent et propose "l’élaboration d’une grille d’évaluation objective".


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 09:21 RTL s'installe à La Plagne

Vendredi 15 Décembre 2017 - 09:00 Qobuz, maintenant en Italie et en Espagne