Benztown attaque le marché français

PUBLI-INFORMATION

Lundi 26 Octobre 2015



Il y avait quelques temps déjà que l’équipe de Benztown lorgnait sur le dynamique, mais très concurrentiel, marché hexagonal. Cette fois, l’équipe internationale de ces spécialistes de l’habillage annonce son intention de séduire les radios françaises. A y regarder de près, Benztown ne devrait pas trop avoir de difficultés. La Benztown Touch qu’elle offre est en effet de très haute qualité.


(de gauche à droite) : Kevin Horton, producteur, Nadine France Ellman, responsable des ventes Internationales et Shane Drasin, compositeur
(de gauche à droite) : Kevin Horton, producteur, Nadine France Ellman, responsable des ventes Internationales et Shane Drasin, compositeur

Andreas en pleine session Europa Plus
Andreas en pleine session Europa Plus
Avec des bureaux implantés à Los Angeles et à New York aux États-Unis ainsi qu’à Stuttgart en Allemagne, l'équipe de Benztown s’articule autour d'un groupe de compositeurs et de producteurs talentueux et dévoués soutenu par un département de marketing, ventes et d’administration solide. L’équipe internationale, celle avec qui les radios françaises et francophones, seront en contact, est dirigée par le créatif Andreas Sannemann, PDG de Benztown, et par la sympathique Nadine France Ellman, directrice des ventes internationales.

Pour autant, le studio n’est pas complètement absent du marché français. Discrètement mais surement, Benztown a déjà signé plusieurs habillages ces derniers mois : "nous travaillons avec Skyrock, Hit West, NRJ, Flor FM et d’autres stations locales" explique Nadine France Ellman. Pendant ce temps, Benztown a également essaimé aux quatre coins du globe : "en collaboration avec notre consultant, Jean-Michel Meschin, ainsi qu’avec Thierry Chamoux, le directeur de la programmation d’Europa Plus Russie, nous avons réalisé l’habillage d’antenne d’Europa Plus Russie de 2013 à 2015. Nous avons également réalisé aux cours des dernières années, l’habillage de Play FM aux Philippines, de Z90 à San Diego et de Warm 98 à Cincinnati" indique la directrice des ventes internationales.
 

Oli “The Captain" Klenk, responsable de la production et de la composition
Oli “The Captain" Klenk, responsable de la production et de la composition

Un marché français très stimulant

"Contrairement à d’autres pays européens, où l’on constate que les taux d’écoute diminuent, la radio continue d’occuper une place importante au sein de la société française. Les "grosses" stations françaises sont prêtes à investir pour établir leurs marques, ce qui attire nos compétiteurs et crée ainsi un marché fort concurrentiel". En bonne professionnelle, Nadine France Ellman s’appuie sur l’effet stimulant de la concurrence : "d’un côté, cela nous oblige à toujours perfectionner nos produits pour être plus performants que nos compétiteurs.  D’un autre côté,  on constate que les directeurs de production, en France, ayant plusieurs options au niveau de l’habillage, savent reconnaître un habillage de qualité. Ils sont donc en mesure d’apprécier la créativité et le savoir-faire de Benztown".
Et justement, que pense Nadine France Ellman des radios françaises ?  "En tant que directrice  des ventes internationales, j’écoute régulièrement différentes stations à travers le monde. Les stations françaises se démarquent grâce à l'originalité de leur programmation, la qualité de leur habillage et pour leur capacité à faire des "stars  animateurs" comme Manu Lévy, Difool, Bruno Guillon, Camille Combal et bien d’autres encore".
 

Renforcement de la présence de Benztown en France

Cette saison 2015-2016 marquera donc l’arrivée de Benztown en France. L’équipe a récemment ramené ses ventes internationales à l’interne et Nadine France Ellman s’est jointe à l’entreprise "pour développer nos activités en dehors des États-Unis, avec un accent sur les territoires francophones. À cette fin, nous allons effectuer un marketing ciblé et augmenter notre présence sur les marchés de la radio française. Nous allons développer de nouveaux partenariats en France tout en maintenant nos partenariats actuels" prévient la directrice des ventes internationales.
Pour autant, le studio n’arrive pas en France tambour battant. Benztown joue la carte artisanale et privilégie la qualité de ses produits. "Toutes nos bases d’habillages sont conçues sur des compositions originales, avec une attention particulière aux détails. Nos jingles personnalisés sont frais, modernes et correspondent à la marque de votre radio. Notre succès est dû en partie à notre capacité de collaborer avec nos clients et d'intégrer leurs évaluations dans tous les projets que nous entreprenons. Prendre le temps de bien faire les choses et s’engager envers l'excellence,  ça, c’est ça la touche Benztown".
 

Oliver Klenk recording à Paris
Oliver Klenk recording à Paris

Music Librairie, Imaging, voice-over, shows…

Dans un premier temps,  les radios clientes de Benztown s’abonnement à une de ses nombreuses bases d’habillage. Le studio propose en effet de nombreux produits qui vont de la base d'habillage aux émissions prêtes à diffuser. "Lorsqu’elles constatent la qualité, la créativité et la facilité d’usage de notre plateforme, elles nous confient la réalisation de leur habillage d’antenne" explique Nadine France Ellman.
On le sait, un habillage original doté d’un logo sonore qui accroche, permet à la station d’établir sa marque. C’est bien un rôle d’ossature centrale que joue l’habillage : "lorsque l’on considère qu’aujourd’hui le temps d’antenne accordé à l’habillage -qu’il s’agisse du logo acoustique, des power intro, des promo ou des sweepers- dépasse le temps d’antenne accordé à l’animateur, cela prouve à quel point, l’habillage s’impose dans la programmation d’une station. Il ne serait pas exagéré de dire qu’un bon habillage est nécessaire à la réussite, surtout dans le marché actuel".
 

La tentative de syndication

Benztown entend également s’immiscer sur le marché difficile de la syndication de programmes qui pourtant a toujours peiné à décoller en France  : "La France est reconnue pour la qualité et l'originalité de ses émissions, ce qui assure un public fidèle avec un grand attachement à la programmation locale. Il est donc difficile pour des programmes syndiqués, surtout si ils sont présentés en anglais, avec des références culturelles américaines, de s’imposer sur le marché français. À part le décalage culturel, le fait que ces émissions soient pré-enregistrées empêche qu’un véritable échange entre l’animateur et ses auditeurs puisse avoir lieu. Par contre, lorsque le contenu musical est fort et qu’il existe de la flexibilité au niveau de la présentation de l’émission, la syndication de programmes risque d’intéresser certains programmateurs français. Benztown offre des programmes prêts à diffuser, en flux, sans animateur, avec un contenu musical fort, tel que Hot Mix et Tw!x M!x. Nos émissions peuvent être animées en français, par votre DJ local et personnalisées selon votre format".
Là encore, Benztown demeure à l’écoute des possibilités du marché français et pourquoi pas, se verrait bien distribuer une émission en langue française avec une ou un animateur connu.
 

Andreas et Oli en train de détourner une chanteuse
Andreas et Oli en train de détourner une chanteuse

Benztown d’hier à aujourd’hui

L’histoire de Benztown remonte à l’année 2008 lorsque Andreas Sannemann, un compositeur et spécialiste de la production audio et Oliver Klenk, compositeur prodige, surnommé le "Wunderkind" de la production d’habillage, tous deux basés à Stuttgart, se sont associés à Dave "Chachi" Denes, producteur de radio et directeur de programme basé à Los Angeles. Ensemble, ils ont construit un réseau de partenaires aux États-Unis, en Allemagne, en Angleterre, en Australie et en Nouvelle-Zélande pour former une société de production d’habillage et jingles de haute qualité. Aujourd’hui, Benztown travaille avec plus de 1 900 stations sur six continents et la jeune société est reconnue autant aux États-Unis qu’à l’étranger pour la qualité de ses services et l’expertise de son équipe.
 

Les 3 conseils d’Andreas Sannemann pour un habillage parfait

# 01 Ne jamais cesser d’innover
# 02 Ne jamais cesser d'être créatifs
# 03 Ne jamais cesser d’approfondir vos connaissances dans votre domaine

Les tendances actuelles de l’habillage vues par Benztown

"C’est  difficile à dire puisque nous n’essayons pas de suivre ce qui est «in» ou «out». Ce qui nous importe, c’est de savoir si un jingle réussit à capter l'esprit d’une station. Un bon jingle devrait créer une forte association entre l'auditeur et sa station. Le logo sonore devrait être unique, très accrochant, tout en restant accessible et familier. Dès que l’auditeur entend l’indicatif sonore de sa station, il devrait se sentir accueilli, comme si il rentrait chez lui. Par conséquent, les jingles courts peuvent être aussi efficaces que les chantés longs… Tout dépend de ce dont  la station a besoin, l’image qu’elle souhaite projeter. Nous travaillons étroitement avec nos clients pour comprendre leur marque, comment ils se positionnent sur le marché par rapport à leur public et à leur format".

L'efficacité selon Benztown


En savoir plus...



Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par David Glaser le 16/11/2015 09:03
Bonjour,
J'aimerais savoir si je pouvais utiliser une de vos photos de studio présentes sur le net, pour illustrer un sujet sur les médias français couvrant les attentats?
merci de votre réponse
David Glaser, la cote.ch

2.Posté par Philippe Chapot le 16/11/2015 09:16
Bonjour David,

Le mieux est de poser la question directement à BenzTown. Car les photos viennent d'eux.

N'hésites pas à envoyer un mail à Nadine : ne@benztown.com

Bien à toi,

Philippe

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 09:30 NRJ Group mise sur "l'audio programmatique"