La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


Acast France publie son bilan du podcast natif 2021

Rédigé par le Lundi 20 Décembre 2021 à 16:00 | modifié le Lundi 20 Décembre 2021 à 17:20



Acast vient de publier son bilan 2021 pour le marché français, placé sous le signe de la croissance. D’abord du côté des annonceurs avec + 92% de nouvelles marques ayant investi dans des publicités sur les podcasts ainsi que du côté des auditeurs avec une progression des écoutes dans les régions, représentant désormais près d’un tiers de l’audience totale.



Durant cette année 2021, le constat est clair : le podcast s’est définitivement installé dans les habitudes des Français et plus particulièrement chez les Françaises, qui représentent aujourd’hui 50% de l’auditorat. Les 25-44 ans sont les plus enclins à écouter des podcasts (60%) alors les 18-24, qui représentent 8% des écoutes, souffrent encore d’un manque de contenus qui leur sont destinés. Le podcast natif confirme également son positionnement de nouveau média de proximité avec plus de 34.1% des écoutes générées dans les agglomérations de moins de 100 000 habitants, même si l’audience dans celles de plus de 100 000 habitants continue à être toujours aussi importante (dont 42% des écoutes en Île-de-France).

Un format pour apprendre et pour se cultiver

À l’heure où les Français sont constamment en contact avec les écrans, le podcast - en plus de pouvoir se cultiver et en apprendre davantage sur de nombreux sujets - fait du bien. Ainsi, les sujets de culture (+21% versus 2020), sociétaux (+29%), d’actualité/politique (+66%) et de divertissement (+125%) sont les plus populaires. Les podcasts dédiés aux programmes pour enfants continuent d’évoluer (+9%), après leur forte progression l’année dernière dû aux confinements. Ce médium est aussi devenu un allié de choix, ludique et pédagogique pour les parents.

Les plateformes fidélisent l'auditorat

Le podcast laisse le libre arbitre à chacun de choisir sa plateforme d’écoutes de prédilection. Les plateformes de podcasts et de streaming les plus connues constituent toujours la majorité des parts d’audience. Cependant, on notera que les Français sont de plus en plus nombreux à suivre leurs podcasts favoris depuis les players sur les sites internet (10.1%), ainsi que sur la multitude de plateformes indépendantes 100% dédiées aux podcasts, qui représentent désormais 13% des écoutes. Ce sont d’ailleurs ces plateformes qui parviennent le plus à fidéliser leur auditorat grâce à une expérience plus immersive avec en top 3 : Podcast Addict (13.4 épisodes écoutés par mois par auditeur unique et par plateforme), 8.8 épisodes pour Apple Podcast et 6.8 pour Castbox.

92% de nouvelles marques ont intégré le podcast

D’autres tendances sont aussi à souligner du côté des annonceurs. Si 92% de nouvelles marques ont intégré le podcast dans leur stratégie de communication cette année, 53% d’entre elles n'ont pas investi en radio en 2020. Cela confirme que le podcast est totalement intégré dans le paysage médiatique Français et qu’il est considéré comme un média d’influence, sur lequel s’appuyer afin de promouvoir des produits ou des services.
De son côté, le spot audio classique qui représente 60% des investissements publicitaires continue d’avoir la côte mais il faut noter la forte augmentation du nombre de campagnes sponsoring et épisodes co-brandés: +118% vs 2020. Le succès de ces deux derniers formats phares permettent non seulement aux marques d’avoir des campagnes créatives intégrées aux contenus et aussi d’engager davantage les communautés des podcasteurs.

Un "nouveau média d’influence et de proximité"

Enfin, 19% des campagnes de l’année 2021 sont dédiées à la promotion de podcasts de marque soulignant l’intérêt des marques de s’adresser directement aux auditeurs de podcasts pour développer leurs propres audiences. Les marques tech (14%), les banques et les assurances (11%), les entreprises BtoB (10.6%), de culture/loisirs (10.5%) et de nourriture/boissons (9%) sont celles qui investissent le plus dans le podcast, soulignant encore une fois que l’économie et la consommation repartent à la hausse après une année difficile en 2020.
"Les chiffres de cette année 2021 confirment le positionnement du podcast comme le nouveau média d’influence et de proximité sur lequel les annonceurs peuvent s’appuyer. Et parmi nos nombreux nouveaux annonceurs, plus d’un tiers nous renouvellent leur confiance nous confortant dans l’idée que le podcast a encore de beaux jours devant lui" a souligné Yann Thébault, directeur général d'Acast en France et en Allemagne.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2022 - 14:55 Voxalyze lève plus d’un million d’euros €