La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

Un part d'audience de 27,8% pour les radios de Radio France

Rédigé par le Jeudi 9 Avril 2020 à 09:30 | modifié le Jeudi 9 Avril 2020 à 09:30



Avec 14.8 millions d’auditeurs chaque jour, 27.2% d’audience cumulée et 27,8% de part d’audience, les auditeurs ont témoigné d’une confiance renouvelée aux antennes de Radio France au moment où notre pays entrait dans la crise sanitaire, dans laquelle "Radio France se mobilise pour jouer, plus que jamais, son rôle de service public aux côtés des Français".


À Radio France, France Inter reste le vaisseau amiral avec 6 944 000 auditeurs, soit 596 000 auditeurs gagnés en 1 an © Christophe Abramowitz / RF
À Radio France, France Inter reste le vaisseau amiral avec 6 944 000 auditeurs, soit 596 000 auditeurs gagnés en 1 an © Christophe Abramowitz / RF

France Inter, première radio de France (en AC et en PDA) poursuit sa forte, constante et régulière progression. France Inter est également la radio la plus écoutée sur les supports numériques avec 1 227 000 auditeurs quotidiens. En mars 2020, elle enregistre plus de 48 millions d’écoutes à la demande et de 37 millions de vidéos vues. Enfin, la chaîne de Radio France diffuse la première matinale de France : elle est écoutée par 4 410 000 auditeurs, soit une hausse de 306 000 auditeurs en 1 an.
franceinfo, 4e radio de France, est également la première plateforme d’information consultée au quotidien et franchit pour la première fois de son histoire la barre des 3 millions de visiteurs uniques quotidiens (février 2020). Elle totalise 11.5 millions d’écoutes sur assistants vocaux au 1er trimestre. Elle réunit 4 056 000 auditeurs et génère 7.4% d’audience cumulée.


Quatrième radio de France pour France Bleu

France fidélise 3 416 000 auditeurs pour 6.3% d’audience cumulée. Avec 5.8% de PDA, France Bleu est la quatrième radio de France. Sur le numérique, France Bleu enregistre 72.4 millions de visites en mars sur son site et son application, soit + 242% ou x 3.5 en un an. France Bleu double également son nombre de vidéos vues en un an avec 12.7 millions de vidéos vues par mois en moyenne au premier trimestre 2020.
France Culture attire chaque jour 1 508 000 pour une durée d’écoute moyenne de 105 minutes (+2 minutes en un an) et 2.8 % d’audience cumulée. La matinales "Les Matins" atteint 718 000 auditeurs quotidiens, soit 35 000 nouveaux auditeurs en un an. Par ailleurs, en mars, France Culture enregistre 33.2 millions d’écoutes à la demande (+21%) et 19.9 millions de vidéos vues (+ 157%, soit x 2.5).

De France Musique à Mouv' en passant par FIP

Plus d’un million d’auditeurs quotidiens, soit + 48 000 auditeurs en un an. Voilà le bilan pour France Musique. La chaîne enregistre une durée d’écoute moyenne de 106 minutes, soit + 7 minutes en un an pour 1.9 d'audience cumulée. Sur le numérique, la fréquentation sur son site et son application est à 2 millions de visites en moyenne (+ 39% versus Janvier-Mars 2019) et l’écoute live s’élève à 2.4 millions d’écoutes (+ 18% versus mars 2019).
FIP fidélise 658 000 auditeurs quotidiens, soit + 35 000 auditeurs en un an pour 1.2 d'audience cumulée. FIP comptabilise 4.4 millions de visites sur son site et son application en mars (+ 29% en un an) et 12.3 millions d’écoutes en direct sur le numérique en mars (+ 13% en un an).
Enfin, Mouv’ attire 457 000 auditeurs, soit 37 000 auditeurs de plus en un an pour 0.8 d'audience cumulée. Il faut remarquer que Mouv’ est en progression sur son public de référence, les 13-24 ans, avec 1,9% d’audience cumulée (+0,4 point). Mouv’ progresse aussi sensiblement sur le numérique avec plus de 12 millions de vidéos vues en janvier (x 2 en un an), et une hausse de fréquentation sur son site et son application de + 43% sur la période.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >