Suisse : progression du DAB+ et recul des OUC

Vendredi 25 Août 2017



En Suisse, la part des programmes de radio écoutés en mode numérique continue d'augmenter et s'élève désormais à 57%. Le DAB+ constitue le principal moteur de cette évolution. Les données sur l'utilisation de la radio ont été récoltées pour la cinquième fois au printemps 2017. Le groupe de travail DigiMig a présenté les résultats de ce sondage dans le cadre du SwissRadioDay à Zurich.



Le temps d'utilisation numérique de la radio s'est accru de 8 points de pourcentage en un an et demi, passant de 49% en automne 2015 à 57% au printemps 2017. Dans le même temps, l'utilisation des récepteurs OUC a reculé de 8 points, de 51% à 43%. La progression de la radio numérique est principalement soutenue par le DAB+. La part de cette technologie s'élève désormais à 32%, en hausse de 9 points depuis l'automne 2015. Les deux autres modes de réception numérique, la radio IP et la TV numérique, affichent ensemble une part de 25%, soit pratiquement le même pourcentage d'utilisation qu'il y a 18 mois. La progression du DAB+ est essentiellement due à l'utilisation de la radio numérique à la maison, où un nombre croissant de personnes écoutent désormais des programmes sur un récepteur DAB+.

L'utilisation du DAB+ en voiture a également évolué de manière très positive: par rapport à l'automne 2015, la part des autoradios DAB+ a augmenté de 9% et représente désormais 29% de l'écoute des programmes sur la route.

Progression dans toutes les générations, grâce au DAB+

Toutes les classes d'âge écoutent de plus en plus la radio en mode numérique. Désormais, la part des programmes de radio OUC ne dépasse plus 50% dans aucune catégorie. Les jeunes privilégient fortement la radio numérique: sur 100 minutes, ils n'en écoutent qu'encore 37 par voie analogique. Dans toutes les classes d'âge, le DAB+ progresse plus rapidement que la radio IP. Chez les personnes de moins de 55 ans, la radio IP reste toutefois le mode de réception numérique le plus utilisé; à l'inverse, les personnes de plus de 55 ans consomment principalement les programmes de radio numérique sur DAB+.

Le DAB+ progresse dans toutes les régions

Dans toutes les régions linguistiques, l'écoute de la radio numérique augmente de 2 points de pourcentage par rapport à la précédente enquête, en automne 2016. Avec une part de 33%, le DAB+ reste davantage utilisé en Suisse alémanique que dans les autres régions linguistiques. Au cours du dernier semestre, cette région affiche une progression de 5 points. Pour la même période, la progression en Suisse romande est de 4 points, à 29% du temps d'écoute total. En revanche, le DAB+ rencontre un écho plus faible en Suisse italienne; dans cette région, il n'atteint que 22%. Sur mandat du groupe de travail DigiMig, depuis le printemps 2015, GfK Suisse mesure chaque semestre la progression de l'utilisation de la radio numérique en Suisse par le biais d'un questionnaire en ligne et d'interviews téléphoniques. Au premier semestre 2017, 2 500 personnes ont été interrogées.
L'étude complète est ICI.









Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 09:30 "Les Nuits Zébrées" de Radio Nova