Révocation de Mathieu Gallet : le CSA s'explique

Rédigé par le Mercredi 31 Janvier 2018 à 19:21 | modifié le Mercredi 31 Janvier 2018 à 19:25



Le Conseil supérieur de l’audiovisuel, réuni ce jour en assemblée plénière, a décidé de retirer son mandat au Président de Radio France Mathieu Gallet. Cette décision prendra effet à compter du 1er mars 2018. Monsieur Mathieu Gallet a été condamné en première instance le 15 janvier dernier à une peine d’un an d’emprisonnement avec sursis et au paiement d’une amende de 20 000 euros pour délit de favoritisme, lors du mandat qu’il exerçait à l’Institut National de l’Audiovisuel. Il a fait appel du jugement.



Le Conseil a pris sa décision à l’issue d’une procédure respectant le contradictoire. Au terme d’un débat collégial, il a pris en compte l’intérêt général et le bon fonctionnement du service public audiovisuel à l’exclusion de toute autre considération. Il a en particulier estimé que pour assurer dans de bonnes conditions la gestion d’une société détenue à 100 % par l’Etat, il importe que les relations d’échange et de dialogue entre les représentants de l’Etat et le président-directeur général de la société soient denses, confiantes et permanentes, dans un contexte de réforme majeure de l’audiovisuel public annoncée par le pouvoir exécutif. "Le Conseil est particulièrement sensible aux questions de déontologie, de prévention des conflits d’intérêts et de moralisation de la vie publique qui sont des préoccupations fortes des citoyens et des pouvoirs publics".


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Juillet 2018 - 09:00 RTL, une saison de tous les records