Radio Nova à Lyon : le SIRTI engage une action pénale

Rédigé par le Mercredi 8 Novembre 2017 à 08:18 | modifié le Mercredi 8 Novembre 2017 à 08:17



Le CSA a procédé à l’autorisation de Radio Nova à Lyon, "en dépit des alertes nombreuses et répétées" du SIRTI depuis plus de 3 ans sur ce dossier. "L’autorité de régulation entérine ainsi l’achat par un éditeur commercial de la fréquence d’une radio associative, alors que la loi l’interdit. En défense de ses adhérents" explique le SIRTI qui engage une série d’actions judiciaires.



"Depuis fin 2014, la radio associative de catégorie A, Radio Trait d’Union, autorisée pour proposer un programme multi-culturel et communautaire de lien social et de proximité, s’est en effet transformée en une filiale de fait de Radio Nova : changement radical du format de la station au mépris de sa convention initiale, adoption du slogan de Radio Nova : « Le Grand Mix », accolé au nom de RTU dans un nouveau logo similaire à celui de Nova, intégration de RTU au couplage publicitaire "Nova and Friends"… Ce processus était en cours au moment de la vente de Radio Nova par ses actionnaires historiques au groupe détenu par Matthieu Pigasse" rappelle le SIRTI.
 

Le SIRTI a saisi le Parquet national financier

"Face au danger inédit que constituait cette décision du régulateur, lourde de conséquences, le SIRTI avait pris soin depuis plusieurs mois d’alerter l’ensemble des membres du CSA sur l’importante responsabilité qui leur incombait dans ce dossier plus que symbolique. Une demande avait notamment été formulée pour présenter au Conseil une série d’éléments flagrants sur les conditions troublantes de la restitution par RTU de sa fréquence. Malgré cela, et dans la précipitation, le CSA a fait le choix de refuser le dialogue et d’autoriser Radio Nova à Lyon avec un début des émissions ce mardi 7 novembre"
Evoquant "un choix inique", le SIRTI a saisi le Parquet national financier. De plus, il devrait saisir dans les prochains jours le juge administratif pour contester en excès de pouvoir cette autorisation et soutiendra l’ensemble des actions de ses adhérents dans ce dossier.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 18 Septembre 2018 - 09:05 France 2 diffuse "Hip Hop Symphonique"