RFI lance la plateforme "Écouter le monde"

Rédigé par le Vendredi 25 Mai 2018 à 09:40 | modifié le Vendredi 25 Mai 2018 à 09:45



Valises sonores rapportées de Paris ou Venise, paroles errantes bruxelloises, rumeurs du Caire, de Quito ou d’Hanoi, brouhahas des trains indiens, des bateaux d’Istanbul ou des bus de Dakar… Depuis octobre 2016, l’émission de RFI "Écouter le monde" se décline au-delà des ondes, pour devenir un projet européen, initié et mené par Monica Fantini : ecouterlemonde.net une plateforme web proposant des créations sonores.



Le site ecouterlemonde.net sera présentée pour la première fois au public à Venise ce 26 mai au Palazzo Pisani, siège du Conservatoire Benedetto Marcello. Des installations sonores, une exposition de cartes postales visuelles et sonores, une table ronde, des concerts (…) sont également programmés à l’occasion de ce lancement. "Écouter le monde" sollicite des compositeurs, des journalistes, des artistes, des anthropologues, des habitants… Le projet se construit pour exister dans la durée et associe de nouveaux partenaires au fil du temps. De la collecte de sons à la création d’oeuvres sonores et à leur diffusion, il s’ancre sur un réseau international.

Afin que chacun s’approprie le projet – et puisse y participer − des ressources pédagogiques sont également mises à la disposition des chasseurs de sons. RFI diffuse dans le cadre de ce projet international, une série spéciale "Écouter le monde" composée de 10 pièces réalisées avec les partenaires et les nouveaux contributeurs.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >