La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Publicité : une baisse sans précédent pour la radio

Rédigé par le Mardi 19 Mai 2020 à 08:10 | modifié le Jeudi 16 Juillet 2020 à 15:33



Le marché publicitaire souffre et patine. D'après le BUMP ( France Pub, Irep et Kantar), la tendance est fortement baissière pour la radio avec -61% de sa durée publicitaire sur la période, alors que les volumes publicitaires évoluaient à la hausse sur la même période en 2019. À noter que la radio a été impactée dès le début du confinement avec une chute brutale et immédiate des volumes publicitaires et de nombreux annonceurs qui ont cessé de communiquer (-59%).



Que faut-il retenir de ce 1er trimestre ? Que les annonceurs ont réduit leur présence sur l’ensemble des médias et que le marché est en nette baisse ce trimestre (lire également ICI).  À la radio, la baisse des volumes publicitaires s'est accélérée dès la semaine du confinement.
En général, les recettes publicitaires nettes des médias sont en baisse de -12.6% par rapport au 1er trimestre 2019 : a télévision est en baisse, à -9.7% pour la télévision, -10.3% pour la radio nationale et -1.5%  pour la presse, tous segments de confondus...
L'étude complète est accessible ICI.











Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >