Présidentielle : on s’échauffe ! €

NATIONALES



Ils parlent souvent de ring, de combat de boxe ou… de coqs ! Quand on aborde la prochaine élection présidentielle qui arrive à grands pas, tous ont le même refrain. Les coups ne sont pas encore portés, on reste bien au chaud. "Non, ce n’est pas encore crispé",  avoue Jean-Michel Aphatie, le journaliste vedette désormais aux manettes de l’interview politique de France Info. "Le calendrier est idéal, poursuit Julien Langlet du service politique de la Maison de la radio. En fait, le service public va profiter du lancement, dernièrement, de sa chaîne de télévision pour bonifier sa grille. "Il y aura beaucoup de rendez-vous, mais ce n’est pas nouveau, car vous savez bien que chez nous, la politique a une place extrêmement importante", enchaîne Langlet, passé des sports à l’actualité politique. Le rythme n’est pas le même. "Je suis passé d’infos les week-ends et notamment en fin de journaux à des points réguliers", poursuit celui qui est en charge de la couverture quotidienne du Front national. Mais alors, l’effervescence se fait-elle (déjà) ressentir ? "Je ne ressens pas encore de tensions particulières", abonde Aphatie. "La campagne des primaires de la droite et du centre attire oui, elle, une grosse effervescence. Le climat est assez serein. Nous ne sommes pas dans les périodes délicates où il y a de la pression, sur les journalistes notamment."
Accès payant
Présidentielle : on s’échauffe !
Rédigé le Jeudi 3 Novembre 2016