La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


Pour les Indés Radios, c'est "une période atypique"

Rédigé par le Jeudi 19 Novembre 2020 à 08:25 | modifié le Jeudi 19 Novembre 2020 à 08:25



Le média radio est encore chahuté, avec 40 928 millions auditeurs chaque jour à l’écoute du média (75.2%) soit – 600 000 auditeurs sur un an, même si, l’audience cumulée progresse versus mai-juin 2020 avec une hausse de 862 000 auditeurs.


Pour les Indés Radios, c'est "une période atypique"
Cette vague reste encore atypique avec un poids plus important du télétravail, ce qui a un impact pour les radios dont 50% de l’écoute en moyenne se fait hors domicile.

Ainsi le taux d’activité sur la vague (part des actifs travaillant dans des conditions particulières) est de 11% dont 8% pour le télétravail non habituel versus 15% sur la vague de mai à juin 2020. Dans ce contexte, si on compare l’audience cumulée de sept-oct 2020 à sept-oct 2019, les résultats sont contrastés. Les programmes locaux sont l’agrégat qui souffre le plus avec 17.6% d’audience cumulée  (versus 19.2%), Suivi par les programmes musicaux avec 34.9% d’audience cumulée (versus 36.1%). Puis, par les programmes généralistes avec 35.1% d’audience cumulée (versus 35.4%), avec une plus forte baisse pour les programmes généralistes privés (19.6% versus 20.6%). Les agrégats qui tirent leur épingle du jeu sont les radios de service public en progression à 28.4% versus 26.6% et les programmes thématiques avec 14.7% (versus 13.4%).


Si les Indés Radios restent la première audience avec 7 723 000 auditeurs chaque jour à leur écoute (14.7% d’audience cumulée versus 15.5% d’audience cumulée en sept-oct 2019 et 10.9% de part d’audience), leur audience reste affectée comme celle des programmes locaux. "Le monde de la radio vit aujourd’hui une période atypique, en effet alors que notre écoute se fait beaucoup en mobilité, les déplacements sont contraints et cela impacte notre audience. Cette crise doit nous amener à maintenir notre implication au cœur des territoires et le développement de nos contenus" a réagi, ce matin, Pour Jean-Éric Valli, président des indés Radios.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2020 - 09:30 Skyrock : première radio musicale à Paris