Phonétiquement parlant… €



Les métiers de journaliste et d’animateur sont des professions qui demandent toujours une certaine préparation, notamment en amont des interventions, surtout si ces dernières sont effectuées en direct. Quoi qu’on dise, ces professions ne s’improvisent pas et, une fois devant le micro, l’improvisation peut souvent vous le prouver.
Après l’interruption d’antenne accidentelle qui égratigne sensiblement votre professionnalisme et les propos incontrôlés qui ternissent votre image, les mauvaises prononciations des noms des villes couvertes pour une station régionale entrent dans ce top 3 "du pire de la radio". Comment voulez-vous vous enorgueillir de proposer un programme local, si vous écorchez ce qui fait l’identité même de votre territoire et donc, de vos auditeurs. Cette lacération de la phonétique locale engendre des réactions immédiates chez l’auditeur. Réactions qui vous clouent instantanément au pilori.
Accès payant
Phonétiquement parlant…
Rédigé le Mercredi 7 Octobre 2015