La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Bienvenue au Paris Radio Show

Les 6 et 7 février 2024, la radio et l’audio digital ont rendez-vous à La Bellevilloise à Paris pour un Paris Radio Show nouvelle formule. Après bien des vicissitudes depuis mars 2020, l’équipe des Éditions HF, qui n’a jamais baissé les bras, vous propose cet évènement : deux jours (dont une nocturne), plus de 140 intervenants, une cinquantaine de conférences, des keynotes, et des animations autour de plus de 80 exposants.
Ces exposants, avec lesquels vous travaillez dans l’ombre, sont le socle de la réussite de l’évènement. Sans eux, pas de Paris Radio Show. Qu’ils en soient ici chaleureusement remerciés !  
 
Les ingrédients qui ont fait les succès des précédents Salons de la Radio n’ont pas changé. Sur la scène européenne, ce Paris Radio Show se distingue toujours des autres évènements : son accès est gratuit pour toutes celles et tous ceux qui travaillent à la radio. Sa vocation est de réunir la famille de l’audio, hertzien ou numérique, dans un bon esprit : se rencontrer ou se retrouver autour de passions communes.
À quelques jours de la Fête de la Radio, ce Paris Radio Show est donc aussi une opportunité de célébrer la radio, avant l’heure, ses acteurs, ses évolutions techniques et ses belles promesses.
 
Dans les allées de La Bellevilloise, vous croiserez plusieurs personnalités du micro, des journalistes, des techniciens, des animateurs, des directeurs techniques, des bénévoles, des dirigeants, des programmateurs, des conseillers de l’Arcom, des podcasteurs, des artistes, des informaticiens, des directeurs administratifs et financiers, des présidents de radios locales, des dirigeants d’entreprises internationales… Tous ont un point commun : ils imaginent déjà la radio de demain. Au fil des rendez-vous, vous en aurez, vous aussi, bien plus qu’un simple aperçu.
 
Quelques mots sur ce 159e numéro de La Lettre Pro de la Radio. C’est un numéro spécial qui développe 72 pages et dans lequel vous retrouverez le catalogue du Paris Radio Show avec l’ensemble des exposants qui ont fait le bon choix de nous accompagner en 2024.
 
Bonne lecture et… bon salon !
 

Brulhatour


Pas de changement de cap pour le numéro un du podcast francophone



Dimanche 4 Février 2024


Le marché du podcast francophone a connu une évolution fulgurante au cours des dernières années, devenant un véritable phénomène culturel et médiatique. Parmi les acteurs de ce marché en plein essor, Louis-Guillaume Kan-Lacas et son réseau Choses à Savoir occupent une place de choix, non seulement en tant que pionniers mais aussi en tant que leaders de contenu.



 

Dans une interview récente, Kan-Lacas a partagé sa vision du podcasting, ses expériences et les ambitions de Choses à Savoir. Selon Kan-Lacas, le podcasting a traversé différentes phases, depuis les débuts expérimentaux jusqu'à une ère de rationalisation où la rentabilité est devenue la priorité. "Nous sommes entrés dans une phase de rationalisation, dans laquelle le maître-mot semble être identique pour tous les acteurs : rentabilité", explique-t-il. Avec plusieurs millions d'écoutes mensuelles, Choses à Savoir se positionne en tête du secteur, un statut qu'ils entendent bien renforcer par leur retour à l'ACPM.
La consolidation du marché a vu de nombreux rachats et intégrations de groupes, un signe de maturité et de structuration. Kan-Lacas confirme que Choses à Savoir a été sollicité pour de telles négociations, bien qu'aucune n'ait pour l'instant abouti. Cela témoigne de l'intérêt porté au réseau et de sa valeur reconnue sur le marché.

"Nous sommes entrés dans une phase de rationalisation, dans laquelle le maître-mot semble être identique pour tous les acteurs : rentabilité,"

Un intérêt pour tous les talents

Choses à Savoir repose sur le talent d'une vingtaine de collaborateurs, majoritairement des freelances, qui enrichissent le catalogue de leur expertise et créativité. "Donc oui, podcasteurs, monteurs, auteurs... tous les talents nous intéressent !" affirme Kan-Lacas, ouvrant la porte à de nouvelles collaborations.
Le modèle économique de Choses à Savoir est centré sur la publicité, principalement via l'insertion dynamique de spots audio, qui s'est avérée être la solution de monétisation la plus efficace pour eux. Ils utilisent Megaphone pour l'hébergement et sont partenaires avec la régie de Spotify pour la monétisation, bien que les détails financiers restent confidentiels.

Vers une mesure universelle et sans lacunes

Quant aux certifications et mesures d'audience, Kan-Lacas reconnaît l'importance de la transparence mais pointe du doigt les lacunes des systèmes actuels. Il suggère l'intérêt d'une solution universelle, qui bénéficierait à l'ensemble des acteurs du podcasting. Le réseau Choses à Savoir produit 33 podcasts, dont 80% sont francophones, indiquant une forte empreinte dans l'espace de la langue française tout en ouvrant des perspectives internationales.
Concernant les podcasts de marque, bien que le réseau ait par le passé produit pour d'autres entités, il se concentre désormais sur ses propres émissions, tout en restant ouvert à des productions ponctuelles en brand content.
Interrogé sur l'avenir de Choses à Savoir, Kan-Lacas se montre confiant. "L'organisation, la structure et le positionnement de Choses à Savoir devraient nous permettre de poursuivre notre croissance sans changer de cap", déclare-t-il, soulignant la vocation du réseau à vulgariser la connaissance dans divers domaines avec rigueur et passion.

Pas besoin de l’IA. Pour le moment...

L'intelligence artificielle ne fait pas partie des outils principaux de Choses à Savoir, car l'expertise humaine est au cœur de leur processus créatif. Cependant, cela n'exclut pas l'éventualité de son utilisation future pour optimiser certaines opérations.
En ce qui concerne la propriété intellectuelle, Kan-Lacas affirme que tous leurs podcasts sont des créations originales et protégées par le droit d’auteur. De plus, la marque s'est déjà diversifiée au-delà du podcasting avec la publication de livres et la création d'un jeu de société.
En somme, Louis-Guillaume Kan-Lacas et Choses à Savoir incarnent l'adaptabilité, l'innovation et la persévérance nécessaires pour réussir dans l'industrie florissante du podcast. Avec une vision claire et une stratégie bien définie, ils continuent d'inspirer et d'éduquer leur public, tout en explorant de nouveaux horizons dans le domaine de la connaissance et du divertissement.
Philippe Chapot
Fondateur et directeur de la publication de La Lettre Pro de la Radio et des Médias et du POD,... En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >