La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias

Les salariés d'Europe 1 mettent la pression à Arnaud Lagardère

Rédigé par le Jeudi 9 Mai 2019 à 15:55 | modifié le Jeudi 9 Mai 2019 à 15:55



A la veille de l'assemblée générale du groupe Lagardère, les salariés d'Europe 1 interpellent à nouveau Arnaud Lagardère après une première motion de défiance le 18 avril dernier restée sans réponse. Ils dénoncent la "non stratégie" de leur actionnaire. Tandis que d'autres cessions, notamment de Virgin Radio et RFM, pourraient avoir lieu.


En décembre dernier, Arnaud Lagardère, lors de l'inauguration du nouveau grand studio Pierre Bellemare à Europe 1 / Photo Service Presse Europe 1
En décembre dernier, Arnaud Lagardère, lors de l'inauguration du nouveau grand studio Pierre Bellemare à Europe 1 / Photo Service Presse Europe 1

Nouveau cri d'alarme des salariés d'Europe 1. Une lettre ouverte a été adressée au PDG Arnaud Lagardère, déjà visé par une motion de défiance le 18 avril dernier, après la publication des chiffres d'audience catastrophique. La station est passée sous la barre des 6 % d'audience cumulée, à 5,9 %, le plus bas historique.
Dans une lettre ouverte adoptée ce jeudi lors d'une assemblée générale (avec 81 voix pour et 1 voix contre), les salariés ont regretté que leur PDG ne leur ait pas encore répondu, et lui demandent de venir les rencontrer.

D'autres cessions à venir ?

"Nous avons voulu vous faire savoir que cette situation nous est insupportable, que l'absence criante de stratégie depuis 5 ans en est la cause, que le fait pour le groupe Lagardère de maintenir à flot financièrement l'entreprise depuis 3 ans est une condition certes nécessaire pour lui  permettre de fonctionner, mais pas suffisante pour la relancer" indique cette lettre dévoilée à la veille de l'assemblée générale des actionnaires du groupe Lagardère où le PDG devrait prendre la parole. La filiale Lagardère News a enregistré une forte baisse de son chiffre d'affaires en 2018 (-10,6 %) impactée par la situation financière d'Europe 1. 
Si une cession d’Europe 1 semble improbable, comme le déclarait  Arnaud Lagardère en décembre dernier à La Lettre Pro de la Radio. Laurent Guimier, vice-PDG des radios depuis un an, semble très fragilisé. Il est actuellement, en arrêt maladie depuis quelques jours après une mauvaise chute, selon nos confrères de Libération.
En revanche, après la vente du partie du pôle presse à CMI (hors Paris Match et le JDD) et des chaînes TV à M6, la cession de RFM et Virgin Radio ne semble plus être écartée. L'un des actionnaires du groupe, Amber Capital, met également la pression sur Arnaud Lagardère estimant que "les cessions interviennent beaucoup trop lentement (seulement 253 millions d'euros d'actifs ont été cédés à ce jour), de sorte que le Groupe continue à supporter des charges de restructurations et de dépréciations d'actifs excessives".


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio et responsable du magazine Le POD., premier guide du... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >