La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


Les radios indépendantes demandent le versement du fond de soutien

Rédigé par le Mardi 12 Janvier 2021 à 15:20 | modifié le Mardi 12 Janvier 2021 à 15:20



Comme pour de nombreux secteurs de la culture, l’année 2020 a été difficile pour les radios indépendantes, dont le rôle économique, culturel et d’animation des territoires est pourtant, plus que jamais, indispensable. Dans le contexte actuel d’urgence, le SIRTI demande au Gouvernement de mettre en œuvre au plus vite les mesures de soutien annoncées et adoptées, il y a plus de six mois.


Les radios indépendantes demandent le versement du fond de soutien

La dernière étude menée par le SIRTI auprès de ses adhérents, en décembre 2020, sur les conséquences du deuxième confinement révèle à nouveau des résultats inquiétants pour le secteur : Sur le plan social : 70% des radios indépendantes ont eu recours au chômage partiel depuis le 30 octobre 2020 et 46% le maintiendront au premier trimestre 2021. Une radio sur deux a dû supprimer des postes et 68% envisagent de prendre de nouvelles mesures de réduction d'emploi dans les semaines ou mois à venir. Sur le plan économique : la situation, notamment au niveau local, est très tendue : 68% des radios indépendantes ne sont pas confiantes dans une reprise rapide du marché publicitaire radiophonique, 49% estiment que leur chiffre d’affaires publicitaire local ne redeviendra à la normale qu’au cours du deuxième semestre 2021.


Cette précarisation de leurs ressources humaines et publicitaires a de lourdes conséquences : 27% des radios indépendantes estiment que cette crise sanitaire qui dure depuis près d’un an met en péril leur activité à court terme. 56% des radios appréhendent l’année à venir et 45% des radios estiment ne pas pouvoir supporter une troisième période de confinement. 79% d’entre elles ont mis en place des offres publicitaires spéciales pour les petits commerces et plus des ¾ des ont soutenu activement la scène musicale française, notamment le spectacle vivant, via des interviews d'artistes, des rencontres (virtuelles ou non) d'artistes avec les auditeurs, l'accompagnement d'événements physiques ou virtuels, des concerts ou live diffusés à l'antenne ou simplement, en diffusant plus de musique.

"Il y a urgence"

Alors que les radios sont fragilisées, le Gouvernement doit accélérer le versement du fonds de soutien de 30 millions d’euros à la diffusion hertzienne et numérique, adopté dans la Loi de finances rectificative pour 2020, en faveur des radios privées et des télévisions locales. Pour Alain Liberty, Président du SIRTI : "La lenteur administrative pèse de tout son poids sur nos radios, les plaçant dans une situation de grand danger. Malgré les annonces répétées, nous ne voyons rien venir. Nous attendons que les pouvoirs publics mettent enfin en œuvre les aides promises comme le fonds de soutien à la diffusion hertzienne, il y a urgence. Nous sommes probablement le secteur le moins aidé, et pourtant, nous sommes là pour nos auditeurs et la collectivité publique, particulièrement au cœur des territoires avec nos radios locales".


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 08:30 C Radio devient Playlist Radio