La Lettre Pro de la Radio & des Médias




Les douze travaux de Gaël Sanquer €

LES ENJEUX DU GROUPE NRJ EN 2016



Gaël Sanquer : "Notre rôle, c'est le divertissement (photo DC)
Gaël Sanquer : "Notre rôle, c'est le divertissement (photo DC)
LLP - Le 13 novembre dernier, la France a connu une vague d’attentats. Comment continuer à produire des radios musicales orientées vers la bonne humeur et le divertissement ?
GS - Les premières heures, les premiers jours, les gens étaient sous le choc. On s’est rapidement interrogés. On a arrêté immédiatement toutes les promos antenne, notamment autour de l’humour. Les animateurs ont eu consigne de parler des événements. Ils ont tous assez d’expérience pour savoir ce qu’il faut faire. Ça a donné des moments de radio surprenants. Mais notre rôle, c’est le divertissement. On continue de construire nos programmes dans cette optique.
 
LLP - Vous avez repris la direction des antennes du groupe à l’été 2013, notamment celle de Chérie FM. Comment se porte aujourd’hui cette radio qui s’est longtemps cherchée ?
GS - Chérie FM est en bonne santé, sur un « trend » positif avec deux ans de progression. Il y a eu un gros travail sur le format musical. Je pense qu’on s’est trouvés avec un format soft, pop chic… Christine and the Queens, Julien Doré, Calogero sont nos valeurs sûres. Avec une alternance de golds et de nouveautés. On a aussi beaucoup travaillé sur le ton et notamment sur le morning qui est positionné « life style ». Vincent Cerutti, qui a resigné pour 3 saisons, est un vrai homme de radio et Stéphanie Loire, qui nous a rejoints à la rentrée, nous apporte ce que peu d’animatrices nous ont apporté. Ce morning est un joli succès pour le groupe et ça fait caisse de résonance sur le terrain.
Accès payant
Les douze travaux de Gaël Sanquer
Rédigé le Lundi 25 Janvier 2016