Les 5 causes probables du zapping à la radio

Vendredi 21 Juillet 2017



Même au lendemain de la publication des audiences, connaitre les raisons qui déclenchent la fuite d’un auditeur permet toujours d’entamer une réflexion bénéfique et constructive sur l’amélioration de votre audience. Une façon simple mais efficace de respecter certains fondamentaux de la radio.



Si vous pouvez vous s’enorgueillir de plusieurs années de pratique radio, cette piqûre de rappel provoquera dans un premier temps un léger sourire avant que celui-ci devienne un sourire beaucoup plus pincé. Car souvent, ces petits détails, aussi infimes soient-ils, déclenchent encore de grandes réactions… de lassitude. Un directeur des programmes doit en permanence s’interroger sur ces petits "pas grand-chose "qui pourrissent sa grille, qui gangrènent ses programmes et conduisent ipso facto aux conséquences saluées brutalement, comme hier, par les sondages.


Il est nécessaire que cette inquiétude légitime soit également contagieuse et se propage chez les animateurs et les journalistes d’une même station. Des questions qui, outre le fait de mettre le doigt là où ça fait mal, ont également comme conséquence de souder l’esprit d’équipe, d’encourager la remise en question et de reconnaître qu’il faut faire preuve de beaucoup d’humilité. Surtout donc, au lendemain des sondages.

# 01 L’image
L’auditeur a  des goûts particuliers et n’a plus de raison à vous écouter
L’auditeur n’est pas concerné par votre ton, votre style… bref par votre image
L’auditeur vous juge sévèrement notamment par votre manque de professionnalisme
L’auditeur ne connait pas votre station. Ce manque de confiance se traduit par une fuite volontaire

# 02 La technique
La qualité sonore d’un insert rend inaudible les propos d’un intervenant
Le confort d’écoute de votre station n’est pas suffisant (brouillages, parasites…)
La faiblesse du traitement de son encourage l’auditeur à rechercher un meilleur confort
La puissance du signal de votre radio ne permet pas une couverture suffisante de votre zone

# 03 La musique
L’auditeur préfère Dezeer et consort
L’auditeur souhaite entendre autre chose que de la musique
L’auditeur juge trop longue la durée du titre que vous diffusez
L’auditeur a déjà entendu le titre que vous diffusez

# 04 Le contenu
L’auditeur ne souhaite pas subir un écran publicitaire
L’auditeur  n’est pas concerné par ce que vous lui dites
L’auditeur estime que vous parlez trop et vous abandonne
L’auditeur veut entendre de la musique alors que vous engagez une intervention

# 05 Les facteurs exogènes
L’auditeur a eu sa dose de radio pour la journée
L’auditeur n’a plus la possibilité de vous écouter
L’auditeur a envie de zapper pour rassasier sa curiosité
L’auditeur est troublé par un événement extérieur

Vous pensez connaitre d’autres causes de désertion de l’auditeur ? Partagez votre point de vue ci-dessous.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 09:30 NRJ Group mise sur "l'audio programmatique"