Le Mag 78 - Big bang en vue en Suisse Romande €

Rédigé par le Mardi 10 Mai 2016 à 09:20 | modifié le Mardi 10 Mai 2016 à 09:15


Antoine de Raemy va diriger le nouveau groupe / Photo DR
Antoine de Raemy va diriger le nouveau groupe / Photo DR
LLP -  La concurrence était féroce depuis de nombreuses années. Comment en êtes-vous arrivés là ?
ADR - L’avantage d’être des concurrents qui se font la guerre depuis longtemps est que nous nous connaissons très bien. Cela a facilité aussi les discussions. Les collaborateurs du groupe Rouge et du groupe Média One sont souvent passés de l’un à l’autre, il y a eu beaucoup d’échanges.
Média One s’est beaucoup développé et le groupe Rouge avait besoin d’un nouvel élan. Ce rapprochement a du sens d’autant plus que c’est un avantage énorme d’être sur le même secteur géographique avec quatre radios assez différentes. Ainsi, nous allons pouvoir régler chaque station pour avoir un maximum de parts de marché.
 
 
LLPR - Justement, sur quelles stations allez-vous concentrer vos efforts lorsque le rapprochement sera effectif ?
ADR - One FM, LFM et Rouge FM sont des stations qui marchent très bien. Nous n’allons rien modifier pour l’instant. En revanche, Yes FM se cherche. Cela va être notre chantier. Nous allons recalibrer son format afin qu’elle complète bien les autres radios du groupe. Yes FM va changer de nom et va probablement reprendre son ancien nom, Radio Lac, en version plus modernisée. Nous voulons en faire une radio de contenu, d’information et de talk. Mon rêve serait d’en faire une sorte de RMC suisse. Le groupe a une vingtaine de journalistes, donc nous aurons assez de matière pour l’alimenter. Nous allons créer deux newsrooms pour le groupe qui alimentera toutes les radios : une à Genève et l’autre à Lausanne.
Accès payant
Le Mag 78 - Big bang en vue en Suisse Romande
Rédigé le Mardi 10 Mai 2016