La Lettre Pro de la Radio & des Médias




Le MAG 99 - "J’ai une liberté absolue à France Inter" €

Rédigé par le Lundi 9 Avril 2018 à 07:49 | modifié le Lundi 9 Avril 2018 à 07:56


Sonia Devillers anime L'Instant M tous les matins de 9h40 à 10h. / Crédit RF Christophe Abramowitz
Sonia Devillers anime L'Instant M tous les matins de 9h40 à 10h. / Crédit RF Christophe Abramowitz
LLPR - Vous avez démarré en presse écrite, comment êtes-vous arrivée en radio ?
SD - 
En 2005, Isabelle Giordano m’a demandé de venir comme chroniqueuse dans son émission Service public sur France Inter. J’étais journaliste au Figaro. Je devais parler des enjeux de la publicité. J’ai adoré le micro, j’ai adoré Isabelle. C’est elle qui m’a formée et m’a donné la possibilité de faire des chroniques sur tous les sujets de culture et société. Cela m’a fait beaucoup de bien de sortir du journalisme économique. Philippe Val, directeur de France Inter, m’a confié ma première émission Le Grand Bain. En 2014, la nouvelle directrice Laurence Bloch m’a proposé de présenter une émission de 20 minutes sur les médias.

LLPR - Quel rapport avez-vous avec le média radio ?
SD - 
Ça a vraiment été une rencontre avec le micro. J’adore ça. Je n’ai jamais été aussi heureuse qu’en ce moment. Au départ, je n’ai aucune culture radio : dans ma famille, on n'écoutait pas du tout la radio. Avant de venir à France Inter, j’écoutais surtout les musicales type RFM, Chérie FM, Nostalgie dont je suis incollable sur la playlist. J’ai toujours eu des goûts super ringards en musique.

Aujourd’hui, j’écoute encore beaucoup les musicales, avec une préférence pour RTL 2. Ma culture radio, je l’ai construite en arrivant à France Inter, d’où mon appétit immense !
Accès payant
Le MAG 99 - "J’ai une liberté absolue à France Inter"
Rédigé le Lundi 9 Avril 2018